• Bien-être
  • Nutrition

Nos astuces minceur anti-grignotage de l'été

Article par , le 25/06/2012 à 17h50 , modifié le 25/06/2012 à 18h57 0 commentaire

En vacances, on aime se faire plaisir. Et quand vient l'heure du grignotage, on jette notre dévolu sur des aliments sucrés hyper caloriques. Conseils pour ne pas succomber à la tentation.

Pendant les vacances, les repas sont souvent déstructurés. On zappe l'étape du petit-déjeuner et au final on grignote avant le repas du  midi. Puis, quand on part direction la plage, on emmène tout ce qu'on peut de sucré dans notre panier en osier. Certes, en vacances il faut se faire plaisir mais attention à ne pas dépasser certaines limites. Vous riquez de ne plus pouvoir rentrer dans votre bikini.


Bouder les marchands ambulants

«Chichis, chouchous, beignets!», non vous ne céderez pas à ces délicieux aliments baignés dans la l'huile et bien trop riches. Votre organisme ne tiendra pas le coup. Pensez aux 345 calories d'un beignet à la confiture et imaginez les conséquences sur votre corps. Si vous voulez vraiment vous faire plaisir, craquez davantage pour un sorbet citron/framboise que vous choisirez dans un pot plutôt que dans un cornet.

Ne vous privez pas: buvez de l'eau

En été, il est fortement recommandé de boire de l'eau tout au long de la journée pour ne pas se déshydrater. En plus d'être un excellent coupe-faim, l'eau est un bon allié pour éliminer les toxines du corps. Le petit plus? Choisissez une eau riche en magnésium.

Misez sur les sorbets plutôt que sur les crèmes glacées

Fruits de la passion, citron acidulé, orange sanguine, voilà des parfums gourmands et light pour combler une fringale de milieu de journée. Fini les crèmes glacées trop riches, places aux sorbets pour sauver votre ligne. Les gourmandes peuvent même s'autoriser deux boules.

Les gâteaux secs sont à la fête

Après une bonne séance de nage, rien de tel que quelques gâteaux secs. Ils peuvent être accompagnés d'un fruit frais (melon, pastèque ou ananas préalablement découpés dans un récipient).

On rentre déjeuner chez soi

Etre en vacances n'incite pas à cuisiner. Et souvent, on opte pour la solution de facilité: le snack. Hot dogs, paninis, sandwichs, barquettes de frites.... Vous vous êtes fait piéger. Plutôt que d'engloutir des milliers de mauvaises graisses, on rentre chez soi pour prendre une pause déjeuner avant de retourner jouer les naïades au bord de l'eau. En rentrant chez vous, vous contrôlez ainsi les ingrédients, vous économisez des sous et vous ne grossissez pas. Si vous ne voulez pas rentrer, préparez-vous des petites salades de légumes vapeurs, des bâtonnets de concombres et des fruits frais à glisser dans un bento.

Ne pas céder à l'apéro

Cacahuètes, charcuteries régionales, blinis, tapas....Non, non, non, on regarde mais on ne touche pas ou très peu. La solution? Remplacez les olives noires par des olives vertes et faites la part belle aux bâtonnets de crudités. Carottes, concombres, tomates cerise.... Et en plus c'est bon pour la santé.

Bougez! Bougez!

Plutôt que de buller sur son transat et de se demander quelle boîte de gâteaux chocolatés on va ouvrir, on se lève et on teste une nouvelle activité sportive. Plongée, kite surf, voile, ski nautique... On en profite pour brûler des calories et faire de nouvelles rencontres.

 


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience