• Bien-être
  • Nutrition

Minceur : connaitre son organisme grâce à l'impédance corporelle

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 07/02/2014 à 10h20 , modifié le 07/02/2014 à 10h24 0 commentaire

Difficile d'entamer un régime quand on ne sait pas ce que l'on a perdre. Une donnée que seul le test d'impédance corporelle pourra nous permettre d'obtenir, histoire de partir sur de bonnes bases.

Le secret d'un bon régime
Lorsqu'on débute un régime, on est toujours pleins de bonnes intentions. Le moral à bloc, on vise une perte de poids phénoménale en un temps record. La faute aux mauvais régimes qui nous laissent croire que l'on peut perdre 10 kilos en 1 mois sans problème.  Mais dans les faits, les choses ne sont pas si simples. Déjà, parce que l'organisme ne réagit pas toujours aussi bien et rapidement qu'on le voudrait. Ensuite, parce que dans un régime, il y a toujours des phases, qu'il faut savoir dépasser pour évoluer et faire perdurer les résultats obtenus.
Un bon régime, outre le fait qu'il doit être établi sur un laps de temps en cohérence avec la perte de poids souhaité, doit partir sur de bonnes bases. C'est l'un des gages de sa réussite. En d'autres termes, et surtout si le poids à perdre est important, il faut prendre le temps de discuter avec un professionnel de la nutrition pour savoir pourquoi on a pris ce poids, comment on le perd et de combien de kilos on doit se délester.
 
Connaitre ses points forts et ses points faibles avec la bio-impédance
Autre point important, connaitre avec précision la constitution de son organisme. Car, dans ce domaine, nous sommes tous inégaux. On peut être mince mais avoir une constitution osseuse lourde ou être rond et avoir les os légers. D'où l'importance, quand cela est nécessaire, de passer un test d'impédance corporelle.
Elle consiste à mesurer, à l'aide d'une machine, la résistance des tissus corporels face à un courant de faible intensité (ce dernier est quasi imperceptible donc il n'y aucune crainte à avoir). Le praticien pose des électrodes sur un doigt de pied et un doigt de la main du patient allongé sur a table d'auscultation. Ces dernières sont reliées à une machine qui impulse un courant sinusoïdal. Les données recueillies sont ensuite décryptées par un logiciel.
Suite à cette technique datant des années 90, se sont développées des méthodes plus accessibles, qui consistent à introduire ces électrodes sur des pèse-personnes classiques. Mais comme les électrodes ne sont placées qu'à un seul endroit du corps placé à l'horizontal, les données sont un peu moins précises.
Outre la possibilité de passer le test chez un praticien, on trouve également des balances à impédancemètre dans tous les magasins grand public. Pour vous en procurer une, comptez entre 30 et 150 euros selon le modèle.

 

Balance à impédancemètre, Weight Watchers by Tefal
Pèse-personne à impédancemètre, Weight Watchers by Tefal (64.99 euros)

 
Quels bénéfices en tirer ?
Concrètement, on obtient grâce à cela la quantité de masse graisseuse présente dans le corps (la graisse ne conduit pas le courant) par rapport à la masse maigre et la constitution osseuse. On peut aussi connaitre la quantité d'eau présente dans l'organisme, ce qui aide à délecter les éventuels problèmes de rétention, qui peuvent peser lourd sur la balance. Surtout, on obtient grâce à cette technique le métabolisme de base de l'individu. Une donnée précieuse pour la suite du programme, qui consiste à établir un régime alimentaire personnalisé.
Au-delà des chiffres, l'impédancemétrie a aussi un effet sur le psychisme. Il permet à la personne qui le subit de mieux comprendre son corps et les raisons de son poids actuel. Selon les résultats, on pourra alors se rassurer ou au contraire trouver une motivation supplémentaire  de maigrir. Surtout, cela aide à mettre en place des objectifs de perte qui soient réalistes.
 
 
Merci à Corinne Ducaud, responsable diététique au Resort Thalasso et spa Miramar Crouesty****.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience