• Bien-être
  • Nutrition

Les aliments à privilégier aux sports d'hiver

Article par Vanessa FERRERE , le 21/12/2012 à 09h30 , modifié le 21/12/2012 à 09h41 0 commentaire

Qui dit sports d'hiver, dit fourniture supplémentaire d'énergie. Pour garder la forme en haut des pistes, voici quelques conseils pour ne pas partir le ventre vide.

Un petit-déjeuner consistant

Aux sports d'hiver, le petit-déjeuner doit faire l'objet de toutes les attentions. Premier repas avant de dévaler les pistes, il doit être plus consistant que d'ordinaire. Ce repas se compose de thé, de café ou de chocolat chaud. Accompagnez votre boisson d'un bol de céréales comme le Muesli, préparation moins sucrées que les autres. Puis complétez ce repas avec un laitage (yaourt, fromage blanc, lait), des tartines beurrées et un jus de fruits fraîchement pressé.

Des pâtes le midi

Au déjeuner, on privilégie les féculents afin de reconstituer les réserves énergétiques. Attention tout de même à ne pas prendre un repas trop copieux qui coupe les jambes et augmente le risque d'accidents sur les pistes. Si vous avez peur de ne pas trouver de relais sur votre trajet, faites un bon brunch le matin et contentez-vous d'un sandwich, d'une salade de pâtes et de fruits secs. Préparez alors votre casse-croûte le matin et n'oubliez surtout votre bouteille d'eau et vos barres énergétiques.

S'hydrater en permanence

Lorsque vous êtes en altitude, votre corps a tendance à se déshydrater deux fois plus vite qu'en temps normal. De plus, la sensation  de soif ne se fait pas forcément sentir rapidement. Lorsque vous skiez, ayez donc toujours une bouteille d'eau dans votre sac à dos afin de vous hydrater à chacune de vos pauses. Assise sur le télésiège ou coincée à attendre vos amis en bas d'une piste, profitez-en pour boire dès que l'occasion se présente.

Des fruits et des légumes contre l'oxydation

A la montagne, le phénomène d'oxydation des cellules est amplifié. Résultat, la peau vieillit plus rapidement. Notre corps n'étant pas adapté à un tel environnement, il se verra donc fragilisé. Pour lutter contre ce phénomène, notre corps a besoin d'aliments gorgés de vitamines que l'on trouve dans les légumes et les fruits, riches en vitamines C et E. Le matin, à l'heure du déjeuner et au cours d'une pause, faites donc la part belle aux oranges, aux kiwis et aux clémentines.

Un encas pour mieux repartir

Lorsque vous avez une petite fringale, ayez toujours dans votre manteau de ski quelques barres énergétiques. Pratiques à emporter, elles permettent de mieux repartir après le petit coup de mou de fin de matinée ou de milieu de journée. Si vous n'êtes pas fan des barres énergétiques, vous pouvez aussi glisser dans votre poche un sachet de fruits secs. Ce sont de véritables sources d'énergie.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience