Le fructose : les pour et les contre de ce sucre régime

Article par Anne-Charlotte RATEAU , le 22/03/2012 à 18h04 , modifié le 27/03/2012 à 16h14 0 commentaire

Les miracles n'existent pas mais si on pouvait manger sucrer sans grossir, ce ne serait pas mal... Le fructose, moins calorique que le sucre, n'est cependant pas sans défaut... On fait le point.

Connu pour être le ‘"sucre des fruits" par excellence, le fructose est également présent dans le miel et dans certains légumes (oignons, chou rouge, laitue iceberg...). Particulièrement apprécié des diabétiques (de type 2), il possède un pouvoir sucrant environ 40 fois supérieur au sucre blanc et n'influence quasiment pas la glycémie.

Son apport énergétique est toutefois quasi similaire puisqu'il comprend autant de calories que ce dernier. Son impact sur notre ligne est ainsi relatif.

Les effets négatifs du fructose sur la santé sont bien souvent pointés du doigt. Attention cependant à ne pas confondre fructose simple et fructose raffiné. La différence a son importance puisque si le premier peut provoquer des coliques, être stocké par le foie et déclencher des troubles digestifs et au delà de 50g/jour; le second, présent dans de nombreux produits alimentaires transformés et principalement dans les pâtisseries, pourrait quant à lui avoir un impact sur le développement des cellules cancéreuses du pancréas.


Côté cuisine, le fructose s'utilise pour sucrer tant les boissons type café, thé ou smoothie que les compotes, confitures et pâtisseries. Il suffit simplement de diviser en deux les quantités de sucre initialement prévues.
Dans le commerce, le fructose est majoritairement vendus sous la forme de poudre et plus rarement en liquide.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience