• Bien-être
  • Nutrition

L'allergie au gluten : par quoi remplacer les aliments interdits ?

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 23/04/2009 à 13h01 , modifié le 07/09/2009 à 15h20 3 commentaires

L'allergie au gluten, autrement nommée la maladie coeliaque, est contraignante dans la mesure où il faut exclure de son alimentation toute trace de blé, d'orge, de seigle et d'avoine, des céréales qui entrent dans la composition de nombreux plats. Quel régime alimentaire adopter lorsque l'allergie au gluten nous frappe ?

L'allergie au gluten est une maladie qui entraîne, suite à l'ingestion de gluten, une irritation de l'intestin grêle. Celui-ci active une réaction immunitaire anormale et l'absorption des nutriments, minéraux et vitamines s'en trouve empêchée. De ce fait, la personne atteinte de cette maladie chronique subit une dénutrition dont les symptômes peuvent se manifester par quelques troubles digestifs, de la fatigue, de la dépression, des douleurs articulaires, de l'anémie...
 
L'origine de l'allergie au gluten est mal connue à ce jour. On penserait à des facteurs génétiques et environnementaux. Certains scientifiques pensent que les habitudes alimentaires des nourrissons pourraient être en cause. Nous savons juste que les personnes souffrant de cette maladie présentent une plus grande perméabilité de la paroi intestinale.
 
Le traitement de l'allergie au gluten consiste en un régime sans gluten car aucun médicament ne permet de résorber la maladie avec efficacité. En revanche, si vous éliminez le gluten de votre alimentation, les symptômes disparaîtront intégralement.
 
Les aliments interdits forment une longue liste. Bien sûr, il y a les pâtes, le pain, le boulgour, l'épeautre, le kamut mais également des aliments plus surprenants comme l'huile, la bière et une foule d'aliments tout préparés. Il faut dire que le gluten permet de lier les aliments ensemble. Certains rouges à lèvres contiennent eux aussi du gluten ! Et quand on sait qu'une quantité même infime peut faire réapparaître les symptômes, la plus grande vigilance est requise. Dans les maisons bio en particulier, des aliments sont étiquetés sans gluten mais sont plutôt chers. En revanche, ils sont complètement fiables.
 
Méfiez-vous des appellations comme le malt, l'amidon, les protéines végétales hydrolysées, les matières amylacées, les agents anti-agglomérants, les épaississants, les matières grasses allégées. Tout cela, c'est du gluten caché sous une autre dénomination !
 
Par quoi remplacer les céréales contenant du gluten ? Les céréales tolérées par les personnes atteintes d'allergie au gluten sont plus nombreuses qu'on ne le croit : sarrasin, riz, mais, farine de châtaigne... Il faut simplement réapprendre à cuisiner et se familiariser avec les différentes textures. Il existe même des mix de farines tout prêts pour les pâtes à pain ou à pizza.
 
Pour vos sauces et pâtisseries comme les génoises, crêpes et biscuits, vous pouvez troquer votre farine de blé pour une farine de fleur de maïs. La farine de riz peut être utilisée pour faire votre pâte à pizza. La farine de sarrasin se prête bien aux pains et aux crêpes. Pour améliorer la texture de vos plats, faites comme les industriels qui préparent des plats garantis sans gluten : utilisez de la gomme du guar ou de la gomme xanthane. Vous pouvez aussi troquer la farine en totalité ou en partie pour de la poudre d'amande, de noix de coco, la purée de marron...
 
Pour le pain, il est peut-être temps d'investir dans une machine à pain pour vous confectionner des pains maison à base de céréales autorisées et de petites gourmandises comme des fruits secs...
 
Les huiles qui conviennent aux personnes souffrant d'allergie au gluten sont l'huile de maïs, d'olive, de colza, de carthame, de soja et de tournesol.
 
Notre conseil
Si votre allergie au gluten a été diagnostiquée, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie peut vous rembourser en partie certains produits portant des vignettes, et votre mutuelle le complément.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • abeille93, le 14/10/2011 à 20h22 : Je suis allergique au blé et au riz !! ou puis je trouver des recettes et des produits sans ces 2 ingrediants
  • nmeneau, le 05/01/2011 à 19h24 : Pas tant que ça, car cette intolérance fonctionne comme une allergie : c'est une maladie auto-immune, elle implique donc des réactions anormales du système immunitaire - comme une allergie. Et tout comme elle, elle peut se déclarer du jour au lendemain, sans que rien ne l'ai laissé prévoir pendant des années.
  • Fairy, le 23/04/2009 à 14h14 : Erreur importante dans cet article: il ne s'agit pas d'allergie mais d'intolérance. ce n'est pas la même chose, le mécanisme d'action et les symptômes ne sont pas les mêmes.

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience