• Bien-être
  • Nutrition

Le fromage, c'est bon pour la santé !

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 15/06/2007 à 10h56 , modifié le 07/02/2008 à 14h49 0 commentaire

Si le fromage fait partie intégrante de notre paysage gastronomique pour des raisons culturelles, il doit l'être également pour des raisons nutritionnelles. En effet, ce produit est excellent pour notre santé et peut jouer un rôle important au sein d'une alimentation équilibrée.

Un apport essentiel en calcium 
Le fromage est très riche en calcium, indispensable pour préserver notre capital osseux. C'est d'ailleurs le premier vecteur de calcium dans l'alimentation de l'adulte.
Selon son sexe et son poids un adulte a besoin d'environ 900 à 1200 mg de calcium par jour.
Exemple de dosage en calcium dans les produits laitiers suivants :
- une portion d'emmental de 30 gr apporte 355 mg de calcium.
- un yaourt au lait entier nature de 125 g = 188,7 mg.
- un verre de lait de 150 ml = 180 mg.

Riche en vitamines
La plupart des fromages contiennent des vitamines A, B et D. La A est importante pour la vision. L'ensemble des vitamines B participent à la synthèse des cellules sanguines et nerveuses. Quant à la D, elle contribue à la fixation du calcium sur les os protégeant notamment contre l'ostéoporose.

Les fromages plus riches en calcium 
Les fromages fabriqués avec le plus de lait sont les plus riches en calcium, comme ceux à pâte pressée qui sont plus secs et compacts d'aspect. Par exemple, une part de 30 g d'emmental, de comté ou de reblochon peut couvrir 1/3 des besoins journaliers en calcium d'un adulte. Viennent ensuite les pâtes persillées (bleus, roquefort), les fromages à pâte molle (camembert, munster, maroilles) et les fromages frais (petit-suisse, demi-sel, broccio...). Il est donc important de varier les fromages, afin de profiter de leurs qualités nutritionnelles et de leurs saveurs.

Ne pas exclure le fromage de son alimentation
Pas question de se priver de fromage sous prétexte de faire attention à sa ligne ! Une portion par jour, complétée par deux laitages écrémés ou demi-écrémés, permet de couvrir les besoins en calcium, sans excès, tout en préservant le plaisir de manger.

Une bonne protection contre les caries dentaires 
Le calcium contenu dans les fromages contribue à protéger les dents des enfants des caries. Certaines protéines renforcent l'action protectrice de la salive, qui aide à neutraliser les acides et à re-minéraliser les dents. Le calcium facilite aussi la fixation du fluor.

Le fromage même pour les tout-petits
A partir de 6 mois, un bébé peut commencer à goûter du fromage, sous la forme d'une pincée de fromage râpé ajoutée à sa purée, à sa soupe ou encore d'une ou deux lamelles de fromage mou sans la croûte. A noter que pour les enfants qui n'aiment pas les viandes et les poissons, le fromage constitue un excellent apport en protéines animales.

Découvrez toutes les recettes à base de fromage dans notre rubrique Cuisine.

Source des informations : Insitut fromages et santé

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience