• Bien-être
  • Nutrition

Excès de nourriture et d'alcool, petit guide de survie pour les oublier !

Article par Sophie Bourgeois avec agence , le 18/11/2008 à 15h42 , modifié le 05/11/2009 à 18h14 0 commentaire

La période des fêtes est toujours difficile à négocier pour nos estomacs et nos intestins... Pour traverser les jours de fête en restant en forme, nous vous livrons quelques recettes.

Cette année encore vous avez prévu de faire des menus de Noël avec vos parents respectifs, et si vous êtes une famille recomposée, il y a parfois encore plus de repas, car il n'est pas facile de réunir tout le monde au même moment. Dans un temps restreint, notre corps est soumis à des nourritures très riches, très sucrées, des mélanges d'alcool, le tout à un moment de l'année où il est plus vulnérable. Trois règles s'imposent pour garder le teint clair et l'œil vif !
 
Léger et lentement vous mangerez... Les charcuteries, consommées en excès à cette période, après les petits fours apéritifs, sont les pires ennemis de notre organisme... essayez de vous passer de foie gras, galantine ou boudin blanc pour un repas sur deux et remplacez-les par des coquillages ou crustacés, bien frais en cette saison.
 
Si les plats principaux sont des plats en sauce, ne prenez pas de pain pour « saucer » ; ne reprenez pas d'un plat et faites l'impasse sur le plateau de fromages. Dégustez votre menu de Noël lentement en savourant chaque bouchée et en discutant avec vos voisins de table, cela facilitera votre digestion.
 
Les alcools jamais ne mélangerez... Les repas de fête sont synonymes d'excès d'alcool, cela commence à l'apéritif, qui traîne en attendant tous les invités, puis au cours du repas on vous propose du vin blanc pour le foie gras ou les coquillages, ensuite un bon petit rouge pour accompagner le plat principal, enfin le champagne pour le dessert jusqu'au digestif (qui n'en a que le nom), qui vous achève directement. Première règle : faites l'impasse sur l'apéritif et le digestif. Si vous êtes un adepte des bons vins, vous ne goûterez qu'une larme de champagne, l'inverse si vous êtes plutôt fan de champagne. En fin de repas, buvez de l'eau plate après la salade et le dessert.
 
Entre les repas de fête, la diète vous adopterez ! En dehors de ces repas trop riches, adoptez un régime à base de bouillon de légumes léger, à base de poireaux, carottes et pommes de terre, sans graisse, ou de soupes mixées. Terminez le repas avec un yaourt nature et sans sucre pour nettoyer les intestins. Si vous tenez à manger un peu plus consistant, autorisez-vous des filets de poisson maigres, mais évitez la viande rouge. Buvez beaucoup d'eau, 1 litre et demi par jour.
 
Notre conseil : 
Les fêtes, c'est aussi la période des chocolats, optez pour du chocolat noir de bonne qualité. Il vaut mieux en déguster moins, mais contenant plus de cacao. Évitez le chocolat au lait qui se digère plus difficilement.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience