• Bien-être
  • Nutrition

Comment adopter une alimentation anti-fatigue ?

Article par , le 24/01/2012 à 15h09 , modifié le 24/01/2012 à 16h09 0 commentaire

Parfois dans la journée, on se sent fatiguée sans raison particulière. Pour faire face au fameux coup de barre d'après repas, il y a quelques petites astuces à suivre.

Matin, midi et soir, lors de nos trois repas principaux, adoptez les bons reflexes pour rester en forme toute la journée. Pour cela on ménage la digestion, car elle joue un rôle primordial dans l'état de fatigue ou non de notre corps. Cette dernière détermine l'état général de notre santé. Nos habitudes alimentaires vont donc directement influer sur notre système nerveux, alors mieux vaut s'y intéresser !  

 

Le matin : le petit déjeuner est obligatoire, il doit contenir des aliments à forte teneur énergétique pour nous aider à tenir toute la journée. On privilégie les aliments qui sont lentement assimilés par l'organisme de façon à mettre en route l'appareil digestif sans l'agresser. Il est donc conseillé de consommer des céréales au petit déjeuner, un aliment très énergétique (il contient une grande quantité de glucides) et bourré de fibres nécessaires pour le transit intestinal. Préférez le son d'avoine pour ses qualités nutritionnelles, idéales dans l'optique d'une cure détox également. Les céréales doivent cependant être consommées avec une certaine quantité de liquide, lait, yaourt, thé...  qui vont optimiser leur efficacité.
Bon à savoir : les céréales vont nous permettre de tenir jusqu'à midi sans fringale et sans coup de fatigue. Pour la tonicité, il est nécessaire de consommer de la vitamine C, de préférence le matin. Pensez par exemple à accompagner votre bol de céréales d'un verre de jus d'agrumes pressés.


Le midi : ce repas doit être plus copieux que celui du soir et vous apporter les vitamines et minéraux nécessaires pour tenir jusqu'au dîner. Pour cela il doit être composé de protéines, féculents, produits laitiers, légumes et fruits. Le tout consommé en petite quantité ! Les protéines sont absolument nécessaires le midi (moins le soir). Si vous le pouvez, optez pour les protéines animales : poulet, porc, bœuf, œufs... Elles sont utiles à la régénération de nos cellules. Privilégiez  les viandes maigres si vous surveillez votre poids.
Bon à savoir : Les produits laitiers sont nécessaires à notre flore intestinale. Le fait d'en consommer le midi rendra nos intestins moins faignants, notre digestion plus facile et notre corps sera moins fatigué ! Les fruits et légumes vont apporter leur lot de fibres et de vitamines utiles pour notre équilibre alimentaire.

Dans la journée : En cas de coup de pompe, vous pouvez vous doper avec des aliments dits «excitants », chocolats, thé, café, menthe, vanille... Ils ont pour effet de tonifier l'état global de notre corps en donnant le coup de booster indispensable à certains moments de la journée. Ces aliments ont pour effet de réveiller notre système nerveux. Leurs effets sont bien souvent plus psychologiques, que physiques, mais ils demeurent efficaces !

Le soir : les protéines animales ne sont pas obligatoires. Le tube digestif doit se préparer à entrer dans une phase de repos. On mange donc en plus petite quantité que le repas du midi, une petite salade composée, une soupe de légumes bien chaude... On évite de consommer des choses trop sucrées qui vont être difficiles à digérer : l'alcool est à bannir c'est un excitant très énergétique. L'idéal est de consommer des aliments légers et faciles à digérer, de façon à s'endormir l'estomac léger etainsi avoir faim le lendemain matin au moment de prendre un bon petit-déjeuner !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience