• Bien-être
  • Sport

Sport : la folie du running

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 17/09/2013 à 17h05 , modifié le 17/09/2013 à 17h06 0 commentaire

Le temps maussade n'y fait rien, nous sommes de plus en plus nombreux à arpenter les parcs pour une petite foulée revigorante. On accoure pour découvrir cette nouvelle passion pour le running.

On croyait les parcs municipaux réservés aux jeunes enfants et à leurs parents. Mais à bien y regarder, ils ne sont pas les seuls à arpenter les allées arborées chaque week-end. De plus en plus de joggeurs, hommes et femmes s'y croisent avec pour seul objectif de courir d'une bonne foulée pendant 60 à 90 minutes. Pratiquée seul ou accompagné, la discipline gagne chaque jour de nouveaux adhérents. A tel point que nous serions près de 6 millions en France à jogger régulièrement (dont 75% à pousser l'effort entre 2 et 4 fois par semaine). C'est ce qu'a récemment démontré une étude réalisée par Kantar Média et Uniteam Active.
 
Rien de bien étonnant à cela. Entre un pouvoir d'achat réduit et des habitudes de vie de plus en plus prenantes, nous sommes contraints à jongler entre nos diverses obligations. D'où la nécessité de trouver des activités multitâches et sans contrainte. Et pour cela, le running à tout bon. Multitâche, il l'est grâce à sa capacité à allier sport intensif et moment de détente. Faites un rapide sondage autour de vous. Après une séance, on peut certes se sentir fatigué mais dans la tête, la détente est assurée. A coups de petites ou grandes foulées, on se délaisse de nos tensions et inquiétudes. Le jogging peut aussi être l'occasion de faire des rencontres. De plus en plus de pages sont créées sur les réseaux sociaux pour promouvoir les groupes de running et établir des rendez-vous sportifs de proximité. Or, on sait bien qu'à plusieurs, une activité est toujours plus ludique et agréable à pratiquer. Une occasion de plus pour les célibataires de faire une rencontre prometteuse. L'autre argument et non des moindres, c'est qu'une fois bien équipé (les chaussures étant le point crucial à ne pas négliger), l'activité ne coûte pas un centime.
 
Le gros plus de la course à pied réside dans sa capacité à s'adapter à tous. On peut la pratiquer partout (en ville, dans les parcs, sur les terrains de sport, en forêt...) et à peut-près tout le temps. Difficile donc de ne pas trouver un moment dans son emploi du temps pour caler une petite séance. Car, même pratiquée sur une courte durée, elle peut faire des merveilles.
Comme nous ne sommes pas tous des coureurs nés, l'objectif est de courir de manière raisonnable pour augmenter progressivement l'allure et la durée de la séance. En quelques semaines, si l'on s'y tient, on peut vraiment progresser. Pour les moins sportifs d'entre nous, la marche rapide (soit un pas vif, qui augmente la fréquence cardiaque et rend la discussion difficile) est un premier pas vers la course à pied.
 
Côté forme, le running a de bons arguments en sa faveur, puisqu'il est l'un des sports les plus complets qui soient. En ce qui concerne notre  minceur déjà, l'activité s'avère payant avec environ 400 calories brûlée par tranche de 30 minutes. Le fait de courir mobilisant le corps dans son ensemble (tous les muscles sont en tension pendant l'effort), la silhouette est entièrement redessinée.
Pour la santé, le running n'a pas son pareil pour améliorer le fonctionnement du système cardio-vasculaire en contribuant à baisser la tension artérielle. Il diminue également les risques de développer de graves pathologies telles que le cancer, le diabète...  Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la course à pied peut s'avérer bénéfique pour nos articulations. Cela renforce en effet les ligaments qui les entourent en chassant les toxines, grâce à un afflux d'oxygène plus important. Exit donc les risques d'ostéoporose. En bonus, il améliore notre sommeil et notre capacité de concentration.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience