Sport et nutrition, les astuces forme et minceur des grands sportifs

Article par , le 11/07/2012 à 14h59 , modifié le 09/01/2015 à 12h23 0 commentaire

Le meilleur des brûle-graisses, c'est le sport. Mais que mange-t-on quand on doit se dépenser sans tomber dans les pommes ni se goinfrer à tous les repas ? Un habitué des sportifs de haut niveau nous répond.

Philippe Lageyre est médecin pour l'équipe de France Olympique de canoë-kayak. Les sportifs qu'il encadre sont familiers de ses conseils nutrition, depuis la "règle des 3 heures" jusqu'à leur ration en hydrates de carbone. Pour ceux qui ne visent pas la médaille mais simplement une forme "olympique" avant l'été, voire un régime brûle-graisse spécial plage, il donne quelques conseils pratiques.

 

"Un peu de tout et assez de tout" : La première règle, c'est qu'il n'y a pas d'interdiction ! À haut niveau ou pour les sportifs du dimanche, l'alimentation doit rester un plaisir mais un plaisir diversifié. Ce qui compte lorsqu'on pratique une activité physique c'est un régime riche en hydrates de carbone c'est-à-dire en glucides avec un index glycémique bas, ce qu'on appelle également les sucres lents.
On en trouve dans les pâtes, le riz complet mais aussi les légumes verts et les fruits, indispensables à l'alimentation des sportifs ! Les sucres rapides sont mauvais dans le sens où ils vont provoquer un pic d'insuline et une réaction d'hypoglycémie.

 

Le petit déjeuner du sportif : Il est complet ! Le matin, c'est le moment de se remplir l'estomac de glucides et de protéines. Jambon blanc, fromage blanc, œuf, céréales, pains... Philippe Lageyre encourage les sportifs à apprécier leur petit-déjeuner. Une très bonne nouvelle.

 

A jeun : Le sport pratiqué tôt le matin, à jeun, est excellent dans l'idée d'un régime brûle-graisse. Le corps se retrouve dans l'obligation de plonger dans le gras et optimisera les efforts de sculpture de votre joli corps. Si on fait du sport avec un objectif minceur, Philippe Lageyre recommande de pratiquer une activité physique à faible intensité et sur une durée d'au moins 45 minutes.

 

Pendant l'effort : Un sportif boit énormément d'eau : 3 à 4 litres par jour (dont un litre qui provient de l'alimentation). Quand on part en footing ou en séance de gym, on n'oublie pas sa boisson de récupération. Pensez aux boissons énergétiques (et non "énergisantes") riches en glucose, disponibles en magasins.

 

La règle des 3 heures : les coureurs connaissent bien cette règle. Manger juste avant un effort physique est plombant. Le dernier repas ou la dernière collation doit remonter à 3 heures avant l'activité sportive pour ne pas troubler la performance.

 

Vous pouvez enfiler vos baskets !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience