• Bien-être
  • Sport

Réflexologie plantaire : la thérapie par les pieds

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 27/09/2007 à 14h31 , modifié le 16/04/2010 à 17h52 0 commentaire

Après avoir dirigé une société, Béatrice Grainger a décidé de faire de sa passion pour les pieds son métier. Elle s'est donc tout naturellement orientée vers la réflexologie plantaire. Elle nous explique ce que représente pour elle cette médecine douce qui n'est pas, comme beaucoup semblent encore le croire, un simple massage du pied.

Quelle a été votre approche de la réflexologie plantaire ?
Chaque thérapeute a une approche différente car la réflexologie est un vrai métier, ce n'est pas un simple massage des pieds. Elle est encore trop souvent considérée comme du bien-être. Même si dans un premier temps on apprend les techniques de massages. J'ai pour ma part suivi quatre années de psychologie corporelle. Une formation très importante pour bien comprendre ce que symbolise le fait d'avoir mal à tel ou tel endroit. J'ai également lu beaucoup d'ouvrages sur le sujet et j'assiste régulièrement à des stages. L'expérience est bien évidemment primordiale. Plus vous touchez de pieds et plus vous en comprenez le mécanisme. J'ajouterais qu'il faut avoir travaillé sur soi pour être en mesure d'écouter l'autre, s'oublier soi.
 
Quelle est l'action de la réflexologie sur le corps ?
A chaque zone réflexe du pied correspond un organe ou une partie spécifique du corps. Il existe une cartographie précise de ces différentes zones (parties que l'on masse). Parfois l'organisme n'a pas l'énergie nécessaire pour lutter contre un petit problème. Les pressions exercées sur des zones réflexes du pied permettent dans un premier temps de localiser ce qui ne va pas puis de stimuler et envoyer de l'énergie à l'organe qui en manque et rétablir ainsi l'équilibre.
Le pied est la mémoire de tout ce que vous avez vécu. L'approche psychologique est par conséquent très importante dans la réflexologie plantaire, car bien souvent quand la tête n'accepte pas quelque chose, c'est le corps qui réagit. Il faut donc rechercher l'origine du problème, la comprendre. Le patient doit être un minimum acteur dans cette thérapie et être prêt à écouter son corps.

Quels types de problèmes peuvent être soignés ?
On traite plus particulièrement ce qui est d'ordre fonctionnel comme des douleurs musculo-articulaires, des troubles digestifs, respiratoires, circulatoires, génitaux etc. La réflexologie peut aussi avoir un rôle d'accompagnement lors de traitements médicamenteux importants par exemple.
 
Comment se déroule une séance ?
Je commence toujours par un bain de pieds. C'est une façon pour moi de montrer au patient que je me mets à son service. Je n'utilise ni huile, ni crème, la séance ne consiste pas en un massage de bien-être. Je demande toujours au patient pourquoi il a choisi cette thérapie. Certains ressentent le besoin de beaucoup parler, d'autres non.
Je m'adapte à chacun. J'écoute le corps à travers le pied. Et surtout, je juge de ce que le patient est capable d'accepter. Chaque pays a sa technique. Par exemple, les Chinois appuient fort, plus en profondeur. En Afrique du Sud l'approche est plus subtile, plus douce. Je remarque que plus on travaille en subtilité, en effleurant les pieds, plus on travaille avec l'inconscient. Parfois il est utile d'appuyer plus en profondeur pour que le patient ressente une certaine douleur et comprenne ce qui ne fonctionne pas bien dans son corps. 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience