• Bien-être
  • Sport

Quel menu si j'ai souvent des coups de pompes ?

Article par Virginie Gonçalves , le 16/07/2010 à 10h00 0 commentaire

Pendant l'effort ou durant la journée, vous êtes souvent sujette aux coups de pompes. Pour mettre un terme à ces faiblesses temporaires, il va falloir rééquilibrer votre alimentation.

L'avis de la nutritionniste
Les coups de pompe viennent le plus souvent d'une alimentation déséquilibrée avec une absence de répartition, sur la journée, de glucides complexes (sucres assimilés lentement par l'organisme). Ces coups de pompe peuvent d'ailleurs être révélateurs d'une hypoglycémie (chute du taux de sucre dans le sang). Et, ils s'expliquent en général par une surconsommation de sucres assimilés rapidement (ex : jus de fruits, produits sucrés : sucre dans café ou thé, confiseries, bonbons, sodas...) et une absence ou une insuffisance de sucres lents (pâtes, céréales, riz, pain). Or les sucres dits rapides fournissent une énergie vite consommée d'où les fréquents coups de pompe. Pour garder notre énergie, on doit manger des sucres lents à chaque repas.
Ces coups de pompe peuvent également provenir d'un excès de sport ou d'un surentraînement et d'un manque dans notre alimentation. Il faut alors réorienter son alimentation car elle n'est sans doute pas adaptée à l'effort. Ainsi, on remplacera les barres de céréales classiques par des barres énergétiques du sportif qui sont plus à même d'apporter l'énergie dont le corps a besoin pour faire du sport.
 
* Merci à Corinne Peirano, diététicienne-nutritionniste en cabinet privé, http://bienmanger-vivremieux.fr/.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience