• Bien-être
  • Sport

Marche à pied : trouvez le bon rythme

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 01/10/2013 à 14h47 , modifié le 01/10/2013 à 16h01 0 commentaire

"Un km à pieds ça use ça use"... On connait bien la chanson. Mais contrairement au dicton, ça n'use pas forcément les souliers si l'on est bien équipé. Mieux, la marche n'a que des bons points santé.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point
Le fameux dicton de La Fontaine ne croit pas si bien dire. Si l'idée d'enchainer 30 à 90 minutes de course à pied, sans sourcilier nous séduit, dans les faits, difficile de pouvoir tenir sur la durée. L'explication ? Il n'est pas toujours si simple de trouver du temps plusieurs fois dans la semaine pour courir. Et avant tout, nous ne sommes pas toutes des joggeuses nées. Si l'idée de pouvoir un jour faire la course de La Parisienne vous tente, sans pour autant vous effondrer au bout de 5 minutes, on vous conseille la marche.
Rien de tel en effet que de marcher régulièrement pour préparer progressivement son corps à la course à pied, sans le traumatiser et vous dégouter à tout jamais de la discipline par la même occasion. Raison de plus pour craquer pour la marche, c'est l'une des activités les plus en vogue du moment. Elle ne coûte rien et permet de pratiquer un sport entre copines, en gardant la possibilité de papoter (un peu) et de s'amuser. Chaussez-donc vos chaussures de sport !
 
Le bon rythme ?
Plus intense que le pas lambda que l'on prend pour se rendre à la machine à café, la marche, pour être efficace, doit être un effort. Concrètement, le pas doit être suffisamment vif (entre 7 et 9 km/h environ) pour augmenter la fréquence de notre rythme cardiaque et forcer le corps à puiser dans ses réserves. Même si l'on ne finit pas totalement en sueur, la marche, c'est donc quand même du sport. Pour preuve, une bonne séance de marche rapide (30 minutes) brûle autant de calories qu'un jogging. Son principal avantage est qu'elle est moins intense pour le corps que le jogging et ne laisse pas derrière elles de terribles courbatures. 
Quand on a déjà bien pris le pas, on peut corser l'exercice en intercalant de petites séquences de course (de 2 à 5 minutes). Petit à petit, le corps va apprendre à se placer en mouvement dans l'espace et à réguler le souffle pour durer sur la longueur. Avec l'expérience, on pourra, si on le désire, passer à la course en tant que telle. Mais nombreux sont les adeptes de la marche active qui continuent à ce rythme plus naturel.
 
Pas à pas
Quand on n'a pas la possibilité de garder 30 bonnes minutes de suite pour une séance active, on peut toujours troquer ses stilettos contre une paire de chaussures plates et se rendre au bureau, à nos rendez-vous ou séances de shopping à pied, en forçant un peu le pas. Pour celles qui sont amenées à marcher fréquemment, en forçant le pas à chaque effort, on peut marcher de manière active, même par tranche de 5 minutes et voir à termes les effets sur le corps. Car, mine de rien, on est dans l'effort sans s'en rendre compte et sans forcément perdre de temps.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience