• Bien-être
  • Sport

On bouge : les sports les plus cool de la rentrée

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 23/09/2013 à 15h59 , modifié le 24/09/2013 à 15h34 0 commentaire

Faire du sport et se maintenir en forme OK, mais pas question de tomber dans la routine d'une discipline que l'on fait plus pour se donner bonne conscience que par plaisir. Les sports tops ça existe.

Le sweat boxing
C'est une version douce et donc édulcorée de la boxe. Ici, pas de bleus ni de dents en moins. Ouf ! Développée pas Brahim Asloum (champion de boxe) et Stéphane Demouy (coach), la discipline est calquée sur un combat, les coups en moins. En effet, la différence avec la boxe, la vraie, c'est que l'on n'est opposée à personne, ce qui limite les risques de se blesser. Sur une douzaine de petites séquences de travail d'environ 3 minutes, on exerce chaque partie du corps, parfois à partir de mouvements chorégraphiés. Le travail cardio est évidemment très présent, notamment avec la fameuse corde à sauter qui n'a ici rien à voir avec nos souvenirs de petite fille. On comprend alors mieux le terme de « sweat » boxing (en français, transpirer).
 
Plus d'infos sur www.sweatboxing.fr.
 
Le huber Motion Lab
C'est l'atout majeur des non-sportives qui aimeraient se tonifier. Au premier abord on vous l'accorde, la machine peut faire peur. Dotée d'un plateau elliptique oscillant et de deux poignées reliées à une colonne centrale, elle génère une instabilité que le corps doit compenser en adoptant certaines postures. Des positions à reproduire en suivant les consignes d'un écran de contrôle sur lequel on aura réglé au préalable certaines fonctionnalités à l'aide d'un kinésithérapeute. Grâce à un seul un seul outil et une seule séance les avantages des techniques du cardio-training, du stretching et du Pilates. L'air de rien, on renforce sa chaine musculaire et on puise dans les graisses à vitesse grand V.
 
Le huber Motion Lab est présent dans 600 centres. Plus d'informations sur www.hubermotionlab.fr et 0800 803 806.
 
Le kalari
Envie de s'essayer à un art martial ? Tentez le kalari. Cette discipline indienne, inspirée du kung-fu et du tai chi, vise à améliorer la circulation des énergies dans le corps, à la manière du yoga dont il s'inspire également. Après des étirements basiques, on reproduit des postures animales en situation d'attaque pour faire travailler en cohérence corps et esprit.  S'il nous donne une pêche d'enfer, il est donc aussi un véritable allié pour notre bien-être mental, grâce à ses vertus méditatives. Et, comme tous les arts martiaux en général, on travaille aussi sa souplesse, sa capacité à coordonner les mouvements et son équilibre.
 
Le yogging
Nouvelle formule dérivée du yoga, le yogging vise à préparer le corps à la course et à améliorer sa technique. Concrètement, on enchaine des postures qui vont améliorer l'équilibre général du corps. On y travaille de manière synchronisée le souffle et le mouvement, de manière à pouvoir reproduire le même tempo pendant une course. Et parce qu'il travaille aussi la souplesse et la relaxation, le cours permet aussi d'aider le corps à mieux récupérer après l'effort.
 
Le MyoSculptor
A l'origine, il ne s'agit pas d'un sport, mais d'une technologie capable, grâce à des champs magnétiques alternatifs basse fréquence de brûler les graisses comme le ferait une séance de sport. Ces derniers sont diffusés sur le corps grâce à des sangles que l'on place aux endroits à affiner. L'idée est ici de combiner cette prouesse à une réelle activité sportive de cardio (vélo, tapis de course, elliptique, rameur, ...) pour en doubler les effets, en 30 minutes seulement. Pour voir rapidement de bons progrès, on conseille de faire deux séances par semaine en phase d'attaque.
 
Plus d'informations sur www.myosculptor.com.
 
L'autocuiseur
Voilà un cours qui ne manque pas d'humour. Et pour cause, vous aurez vraiment l'impression de bouilleur littéralement. En 30 minutes chrono, on enchaine divers exercices de renforcement musculaire ciblant principalement les cuisses et les fessiers à l'aide de charges. Résultats ? La graisse de notre popotin brûle sous l'effort. Une bonne formule pour affiner ses gambettes en moins de temps qu'il n'en faut pour s'ennuyer.
 
En exclusivité dans les centres L'Usine. Plus d'informations sur www.usineopera.com.
 
Le cross boxing
Si l'âme de Rocky sommeille en vous, mais pas trop trop quand même, laissez-vous tenter par le cross boxing. Ce training s'inspire de l'entrainement des boxeurs professionnels, pour proposer un cours complet et hyper actif. Après l'échauffement, déjà tonique en soit, on pratique des exercices de simulations de combat avec des gants, puis des sauts à la corde pour travailler l'endurance.  Sans oublier le renforcement musculaire (travail des bras et des jambes, abdominaux et gainage). A coup de 800 calories en moins par entrainement, on se dit que le jeu en vaut peut-être la chandelle.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience