• Bien-être
  • Sport

Mihabodytec, le sport nouvelle génération !

Article par Anne Thoumieux , le 19/09/2011 à 18h25 , modifié le 19/09/2011 à 18h30 0 commentaire

Cette nouvelle machine va faire des vagues, c'est sûr ! Alliant à des exercices de renforcement musculaire de l'électrostimulation, elle décuple les efforts fournis ! Nous l'avons testée pour vous ! Compte-rendu...

Le concept
Il s'agit d'une séance de sport supervisé par un coach, où l'on pratique dans une combinaison avec un gilet munis d'électrodes reliées à une machine. Les électrodes, placées sur le vêtement et non sur la peau, délivrent un courant qui oblige les muscles à se contracter. L'intérêt ici, par rapport aux ceintures d'électrostimulation passives à utiliser sur son canapé, c'est que la stimulation arrive alors que le muscle est déjà mobilisé par le mouvement que vous faites avec le coach, ce qui permet de décupler le recrutement des fibres musculaires alors profondément sollicitées !

La promesse
Les électrodes étant placées partout sur le corps, le courant travaille sur plusieurs muscles simultanément ce qui optimise considérablement le rapport effort/temps ! Chaque groupe musculaire est par ailleurs stimulé à une intensité choisie en fonction du travail souhaité et de la sensibilité de chacun. La machine n'utilise que des courants de faible intensité non dangereux et indolores, de manière interrompue, par salve d'impulsion : l'intensité augmente, se stabilise en parallèle de l'exercice puis revient à 0.

Mihabodytech sport forme
Cet entraînement convient aux sportifs qui veulent augmenter leur puissance et leur masse musculaire mais aussi aux femmes voulant sculpter leur silhouette : la dépense en énergie musculaire est très élevée et surtout, la Mihabodytec active le tissu conjonctif en profondeur : il agit sur la masse grasse en favorisant l'activité métabolique.

En pratique
On enfile un tee shirt et un shorty que le coach humidifie pour qu'ils soient conductibles, puis il relie les électrodes au gilet. Il définit avec l'élève l'intensité des courants pour chaque groupe de muscles et l'objectif. La séance dure environ 20 minutes où l'on enchaîne des mouvements de gym classiques, en rythme avec les vagues de courants. Elle se termine par une phase de récupération-détente. Les paramètres personnels sont enregistrés sur une carte à puce afin de ne pas avoir à tout re-régler à chaque fois, et pour pouvoir suivre l'évolution de l'intensité de l'entraînement.

Le test
La séance dure 20 minute mais il faut bien compter une heure sur place le temps de s'habiller et de se changer ensuite. L'effet humide des habits est assez étrange et on se sent harnaché comme un cosmonaute avec le gilet, assez impressionnant. Mais on comprend tout l'intérêt de la chose lors de la séance ! Au départ, il est difficile d'anticiper et de faire le mouvement de l'exercice juste en amont de la vague de courant : on se fait surprendre par la montée de la décharge. Mais quand on a pris le rythme, on s'aperçoit que ça travaille vraiment dur ! Pas d'essoufflement, mais on sent vraiment les efforts des muscles.
A la sortie, on se sent totalement retonifiée avec l'impression d'avoir travaillé une bonne heure et non 20 minutes ! Le corps parait tendu, tonique, et, ce qui m'a le plus surprise, on a comme dégonflé ! En fait les muscles se sont contractés profondément et sont comme « rassemblés » donnant un effet galbé. On repart avec beaucoup d'énergie !

Notre avis :
Probant. L'équipement est rébarbatif et il peut être rebutant de devoir pratiquer dans des habits humides, mais l'effet est au rendez-vous. Une belle innovation, particulièrement adaptée aux exigences d'une clientèle urbaine pressée !

Dans les centres de fitness, certains spa et centres de beauté et chez les kiné.
Compter 45€ la séance, 35€ par 10 et en forfaits mensuels à 100€ pour 1 séance/semaine.
www.miha-bodytec.fr
Renseignements : 01 60 62 23 41

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience