• Bien-être
  • Sport

L'horloge biologique en questions

Article par , le 24/11/2010 à 12h10 , modifié le 24/11/2010 à 12h34 0 commentaire

Tic tac tic tac... Pour être en forme la journée, performant au travail et récupérer la nuit, il convient d'être en phase avec son horloge biologique qui nous dicte sur le plan physiologique, les moments pour les repas, le sommeil...

L'horloge du sommeil : késako
Ce n'est pas un hasard, si, globalement, nous dormons de 7h à 10h, sans horaire précis. En fait, le sommeil est réglé selon un rythme de 24 heures. Pour être en pleine forme, le cycle veille-sommeil doit être relativement régulier. Contrairement à une idée reçue, nul besoin de s'imposer une heure de coucher ou de réveil. L'idéal étant d'écouter son corps en allantvous coucher quand vous en ressentez le besoin.
 

Quelques conseils : évitez de dormir dans une chambre surchauffée, levez-vous dès le réveil, s'autoriser une petite sieste di nécessaire
 
J'ai mon horloge déréglée
Quelquefois, l'horloge se dérègle, causant des insomnies Selon des études, un Français sur deux souffrent de troubles du sommeil et un adolescent sur trois se plaint de mal dormir et d'être fatigué la journée. La chronothérapie préconise de retarder l'heure du coucher d'environ trois heures tous les 2 jours et après deux semaines de ce rythme, s'ensuit une phase de stabilisation où le patient doit respecter quotidiennement ces horaires. Dans 70 % des cas, cette technique est efficace même si elle s'avère contraignante pour le patient.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience