• Bien-être
  • Sport

J'ai testé le waterbike

Article par Anne THOUMIEUX , le 21/09/2012 à 17h25 , modifié le 21/09/2012 à 17h48 0 commentaire

Faire du vélo, en appartement à la salle de gym ou dans la nature, vous connaissez. Mais dans une baignoire, c'est nouveau ! Nous avons testé pour vous le cyclisme dans l'eau, imparable pour fuseler ses muscles !

Le concept
 
Il s'agit d'une technique de vélo dans l'eau ou « aquabiking » en cabine individuelle qui associe les bienfaits de l'eau et de l'hydromassage aux bénéfices sportifs du cyclisme sur la ligne. Contrairement à l'aquabiking qui se pratique en piscine lors d'un cours collectif avec un prof, le waterbike est une sorte de face à face sportif avec soi même dans un jacuzzi.
Grâce à la résistance de l'eau (12 fois plus élevée que celle de l'air), pédaler dans l'eau décuple l'effort musculaire nécessaire pour actionner les pédales faisant ainsi grimper le nombre de calories brûlées et donnant des résultats visibles sur la tonicité musculaire très rapidement. Cette résistance permet non seulement d'entraîner tous les muscles mais pédaler dans l'eau exerce un massage naturel sur le bas du corps ce qui induit un drainage actif, idéal pour renforcer le réseau veineux et lymphatique. Cela combiné à l'action de 16 buses hydro-massantes orientées vers les zones sensibles lutte efficacement contre la rétention d'eau à l'origine de la cellulite, tout cela en épargnant les articulations car l'eau garantit la fluidité des mouvements. What else ?
 
Les promesses
 
Le waterbike est présenté comme THE arme anti-cellulite et la pratique sportive idéale pour renforcer mais surtout galber ses jambes tout en les affinant grâce à la dépense calorique. L'effet détente est apporté par les remous qui vont masser les mollets, les cuisses, les fesses, le bas du dos et le ventre. Ce brassage dynamique de la peau et des muscles favorise l'élimination des toxines, la régénération des cellules et active la relance circulatoire, ce qui atténue considérablement l'aspect peau d'orange. Enfin, le waterbike permet de brûler deux fois plus de calories qu'avec un vélo ordinaire, soit environ 300 à 500 calories par séance et une sacrée perte de poids à la clé si on s'astreint à deux séances par semaine !
En bonus, de l'ozone est mélangé aux molécules d'eau et absorbé par le derme puis transformé en oxygène permettant une détoxification en profondeur de l'organisme. En raison de ses propriétés d'oxygène actif, l'ozone est efficace dans le ralentissement du processus de vieillissement tissulaire ce qui aide à retrouver une peau plus ferme et plus lisse.
 
En pratique
 
Il faut se motiver pour y aller, la perspective de se mouiller n'étant jamais très agréable, encore moins associée à une séance de sport intense. En réalité, ce n'est pas du tout comme aller à la piscine car on n'est mouillé que jusqu'à la taille. Pas besoin de brushing en sortant !
Chromothérapie et musicothérapie sont au programme quand on entre dans la cabine : couleurs changeantes et douce musique nous accompagnent lors de la séance. En maillot, on entre dans la baignoire et l'eau monte petit à petit tandis qu'elle se remplit. Plutôt fraîche, elle tonifie déjà alors qu'il faut commencer à pédaler. Pour nous aider dans l'effort, un écran diffuse des émissions. A son rythme, on pédale pendant 30 à 45 minutes qui peuvent paraître longuettes pour qui n'est pas déterminée et motivée. Les muscles chauffent, c'est sûr, et il suffit de trouver son rythme de croisière pour sentir que l'on se fait du bien. A la sortie, on se sent vraiment très bien et avec une sensation de légèreté très agréable.
 
Les résultats
 
Si on ne les voit pas tout de suite (quoique la cuisse paraisse quand même plus galbée à la sortie même si c'est passager, dû à l'effort fourni par le muscle), les résultats, on les sent ! Et tout de suite ! Jambes affinées (l'action drainante est validée), sensation de tonus (les muscles ont travaillé, c'est indéniable) et saine fatigue comme après un cours de sport classique. Car on peut avoir l'impression de ne travailler que les jambes, mais en réalité, si on gaine un peu avec une posture tonique, c'est tout le corps qui travaille ! C'est sûr, plusieurs séances doivent déjà porter leurs fruits puisque après la première on se sent déjà très tonique !
 
On aime 
 
La flexibilité de la séance solo versus les cours collectifs : ici on prend rendez-vous quand cela nous arrange ! On peut se divertir en même temps, on peut même lire (attention à ne pas mouiller les pages tout de même !) ou téléphoner. Et surtout, on reste sèche en haut ce qui est un gain de temps considérable : exit shampoing, séchage et brushing incontournables après un passage en piscine...
On apprécie aussi les plus de la technique : les remous, les lumières colorées dans l'eau... même si l'effet de l'ozone est imperceptible...
 
Pour essayer
 
Renseignements et lieux équipés : www.waterbike.fr (en instituts, spas, salles de remise en forme et chez certains kinésithérapeutes).
 
Prix :
 
Séance à l'unité :
La séance de 30 min : 35€
La séance de 45 min : 45€
Les forfaits :
6 séances de 30min : 190€ soit 31,67€ la séance
12 séances de 30min : 330€ soit 27,50€ la séance
20 séances de 30min : 490€ soit 24,50€ la séance
6 séances de 45min : 225€ soit 37,50€ la séance
12 séances de 45min : 400€ soit 33,34€ la séance
20 séances de 45min : 630€ soit 31,50€ la séance
 
Plus d'informations ? Appelez le 0800 330 380
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience