• Bien-être
  • Sport

J'ai testé le Jump Fit

Article par Virginie Gonçalves , le 21/11/2010 à 10h42 , modifié le 31/01/2011 à 16h10 0 commentaire

La corde à sauter vous rappelle votre enfance ? Aujourd'hui, elle est surtout devenue l'un des accessoires star des salles de fitness et des salles de sport car elle permet de se muscler et de perdre du poids. Certaines activités inspirées de la boxe la mettent ainsi à l'honneur. On a testé pour vous le Jump Fit.

Le Jump Fit est une nouvelle discipline imaginée par le Club Med Gym et le champion de boxe Brice Faradji mettant à l'honneur la corde à sauter, élément essentiel de l'entraînement du boxeur. On y alterne séquences de sauts, chorégraphies fitness inspirées des attitudes sur le ring et shadow boxing (mouvements de boxe effectués dans le vide). Moi qui avait adoré mon premier cours de boxe, je me suis dit que ce devait donc être un sport pour moi.

Rendez-vous est pris au Club Med Gym pour 45 minutes d'efforts intenses. On commence par un petit échauffement en courant en cercle autour de la salle, d'abord normalement puis en montant les talons jusqu'aux fesses et enfin en levant bien les genoux. On passe ensuite aux pas chassés, d'abord vers la droite, puis vers la gauche. C'est là qu'on a notre premier abandon, l'un des garçons qui participe au cours, majoritairement féminin, sort du cercle. Petit sourire intérieur. Je sais, c'est mal, mais pour une fois que ce n'est pas moi qui lâche la première, je suis plutôt fière. Pour l'instant, je gambade comme si j'avais vingt ans. Bon, ça ne va pas durer mais il y a du progrès.

On prend ensuite place dans la salle avec nos cordes à sauter. Les choses sérieuses commencent. On répète d'abord les pas et les sauts sans corde avant de se lancer. Au début, il me faut un certain temps pour m'ajuster. C'est loin la maternelle et je ne suis plus aussi agile avec une corde. Je finis par comprendre qu'en regardant droit devant moi au lieu de fixer mes pieds, ça passe déjà mieux, m'évitant ainsi de me prendre la corde dans la figure ou les fesses. On n'a pas le temps de s'ennuyer et on varie les sauts et donc la difficulté. On enchaîne sauts pieds joints, puis pied droit/pied gauche, jambes serrées/jambes écartées, quatre temps pieds joints/un saut de cabri, puis on saute en avançant ou reculant. Mais plus l'heure avance, plus mon corps refuse de sauter assez haut pour laisser passer la corde donc plus je dois mobiliser mon énergie pour y arriver. Je réussirais quand même à enchaîner trois séries de quatre sauts/ un saut de cabri. Ca n'a l'air de rien comme ça mais mon cœur lui les a vus passer.

Le cours alterne trois minutes de sauts et une minute de récupération. On peut choisir de continuer à s'entraîner pendant cette minute en effectuant des chorégraphies mixant fitness et shadow boxing ou ne rien faire. Au début, j'opte pour la récupération active en boxant dans le vide avec ma corde mais, les dix dernières minutes de la séance, je passe en récupération passive pour laisser le temps à mon cœur de ralentir un peu et à mon visage rouge comme une tomate de récupérer une couleur plus naturelle. Ce qui n'arrivera pas avant une bonne heure après le dernier saut.

Ca muscle quoi : Pendant le cours de sport, on a travaillé l'ensemble du corps et également le cardio. Mais si le Jump Fit muscle jambes et bras, ainsi que les abdos et les fessiers, si on suit bien les instructions en les contractant pendant les exercices, il permet aussi de perdre du poids et d'améliorer son endurance.

Où pratiquer : Le Jump Fit est une exclusivité Club Med Gym. www.clubmedgym.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience