• Bien-être
  • Sport

J'ai testé le Gyrotonic, le sport spécial souplesse

Article par Virginie Gonçalves , le 23/04/2012 à 16h12 0 commentaire

Le secret de la ligne parfaite de Gwyneth Paltrow et de Madonna ? Le Gyrotonic, une gym bien-être qui permet de redessiner le corps et de se muscler harmonieusement. Parce que nous aussi on veut un corps athlétique de star, on a mené l'enquête et testé pour vous.

C'est quoi : Imaginé par Julien Horvath, ancien danseur et adepte de yoga, le Gyrotonic se pratique sur une machine pas comme les autres combinant sangles, poids et poulies. Elle permet de faire des mouvements circulaires en trois dimensions coordonnés avec la respiration. Cette méthode permet de travailler les muscles profonds, de les allonger et donc de gagner en souplesse, mais aussi de se muscler, le travail en résistance avec les sangles étant très efficace au niveau du renforcement.
Gyrotonic 2

La séance : J'arrive au Centre Uma pour ma séance d'initiation et m'installe sur la machine. Cette première séance d'initiation est essentielle pour définir son rythme et son futur programme, la machine et la méthode s'adaptant à chacun pour des exercices vraiment personnalisés.

Je commence par travailler les jambes, allongée et les pieds enfilés des les sangles. Pied flex ou tendu, je dois faire des rotations d'abord avec les deux jambes ensemble, puis une jambe après l'autre. Simple en apparence mais l'exercice fait en fait travailler la force, puisqu'on doit lutter contre la résistance des sangles, la coordination - mon point faible, j'ai toujours tendance à oublier ce que fait mon pied gauche quand je m'occupe du droit -, l'endurance mais aussi la respiration, qui doit être synchronisée avec nos mouvements. Le tout en pensant constamment à allonger le corps et les muscles. Il me faut un certain temps pour réussir à intégrer tous ces paramètres.

Avant de travailler les abdos puis les bras avec les sangles glissées aux poignets, je passe en position assise pour travailler le dos et le bassin en faisant tourner les poulies avec les bras, tout en gardant la colonne vertébrale bien allongée. Un exercice qui s'avère être la rééducation parfaite pour lutter contre ma mauvaise habitude de toujours m'affaler quand je m'assoie. Je découvre ainsi petit à petit que les différents mouvements ne permettent pas uniquement de travailler et de renforcer les muscles, ils corrigent notre posture, jouent sur notre équilibre, sur notre façon de nous tenir et d'évoluer dans l'espace. Ils allongent non seulement le corps et améliorent notre souplesse mais permettent finalement aussi d'être tout simplement plus gracieuse.

www.uma-paris.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience