• Bien-être
  • Sport

J'ai testé : 5 accessoires de sport

Article par Virginie Gonçalves , le 31/12/2010 à 10h44 , modifié le 31/01/2011 à 16h07 0 commentaire

Le sport à la maison fait sa révolution. Au placard haltères et cordes à sauter, les nouveautés sur le marché sont fun ou high tech. On a testé pour vous cinq accessoires tout nouveaux tout beaux pour s'entraîner tranquillement dans son salon.

Avant, le sport à la maison, c'était nous, sur nos pauvres tapis de gym à enchaîner abdos, pompes ou squats. Parfois, on pimentait un peu la séance avec des haltères, des bandes élastiques ou des poids à accrocher aux poignets ou aux chevilles. On avait même dû ranger la corde à sauter, à cause du voisin du dessous, pas très content par nos tentatives pour rester en forme. En tout cas, tout ça n'était pas vraiment follichon.

Et puis le Swissball et tous ses dérivés sont arrivés. Ces ballons de gym ont reboosté notre entraînement. Mais aujourd'hui, on en a fait le tour et on recommence un peu à s'ennuyer. Et l'ennui est le pire ennemi de la sportive, surtout celle du dimanche, car on finit par laisser tomber. On remet donc du fun dans son entraînement avec les fitness toys. Car les dernières nouveautés au rayon des accessoires sportifs sont de vrais joujous mais pour la gym.

On peut ainsi jouer les équilibristes avec un plateau oscillant ou une coupelle design, les sporty espionnes avec une montre high tech ou les stars avec des haltères rétro. C'est sûr, cette fois on ne va pas s'ennuyer. Se muscler peut aussi être un jeu.

appareil fitnes abdos
L'Abdo Gain de Domyos
Se muscler assise devant sa télé ? Une idée plutôt alléchante. L'Abdo Gain permet de travailler ses abdos tout en suivant le dernier Desperate Housewives. Mais ne sous-estimez pas la bête, il va quand même y avoir du sport.
Qu'est-ce que c'est ?
Non, ce n'est pas un vide-poches géant mais bien un accessoire de sport, plutôt design il est vrai. Cette coupelle à quatre pétales sert en fait à travailler ses abdos.

Comment ça marche ? On s'assoit, le dos bien droit, on bascule légèrement vers l'arrière et dès qu'on sent que les abdos tirent, on tient la position pendant 10 secondes. Ca a l'air simple dit comme ça mais, dans la réalité, c'est tout sauf facile. L'Abdo Gain étant incurvé, il refuse obstinément de tenir en place. Je commence par la position la plus basique, les mains sous la coupelle et les pieds posés au sol. Mais même comme ça, il me faudra un certain temps pour dompter la bête. Je bascule à droite puis à gauche ou en arrière. Finalement, à force de contracter les muscles des jambes et les abdos, je finis par tenir les 10 secondes réglementaires. Victoire. Je passe donc à la deuxième étape, même position mais cette fois avec les jambes levées. Sans avoir les pieds au sol pour faire appui, l'exercice se révèle très compliqué et très demandeur pour les muscles. Les abdos sont bien serrés, les bras se cramponnent à la coupelle et les jambes luttent de toute leur force pour rester en l'air. Après 20 minutes de tentatives infructueuses, mon record est toujours de sept secondes et je suis KO. Les muscles de mes jambes crient stop. Je fais donc une pause avant d'attaquer les autres positions, encore plus acrobatiques. Mais je n'abandonne pas, je t'aurais !
Ca muscle quoi
: Les abdos d'abord mais également les jambes qui sont aussi très sollicitées pour arriver à maintenir l'équilibre.
Le +
: La simplicité d'utilisation.
Le -
: Trouver la bonne position met quand même du temps.

Infos Pratiques : Abdo Gain, Domyos, 29,95 €. Existe en noir, rouge et marron. En exclusivité chez Décathlon et sur le site www.domyos.com.

appareil fitness kettlebells

Les Kettlebells
Au placard les haltères classiques. On s'entraîne comme une VIP avec ces haltères rétro très prisées par les stars.
Qu'est-ce que c'est ?
Une haltère rétro tout droit venue de l'ex-URSS et toujours utilisée par les forces spéciales russes. Depuis le début des années 2000, elle est également très populaire aux Etats-Unis, notamment chez les people. Katherine Heigl ou Jennifer Lopez l'ont déjà adoptée.
Comment ça marche ?
L'exercice principal est celui du swing, pendant lequel on balance sa kettlebell devant soi. Il existe ensuite de nombreuses variantes, swing lâché, alterné, swing and step, selon son niveau et sa force, à pratiquer avec une ou deux kettlebells. Je commence par le mouvement de base, avec une seule haltère, le swing à deux mains : je lance et je contrôle. Je tente ensuite à une main : je projette le poids et je bloque. Ca a l'air simple comme ça mais il faut vraiment mobiliser tous ses muscles pour que la kettlebell ne nous échappe pas en prenant de la vitesse et ne finisse dans la télé. Et son poids n'est pas non plus négligeable. C'est un travail à la fois musculaire et cardio.
Ca muscle quoi
: Les bras principalement. Mais également les abdos, les épaules ou le dos qui sont fortement sollicités dans les principaux mouvements pour garder le contrôle de la kettlebell.
Le + :
Leur forme assez particulière, une boule avec une poignée, permet de faire un certain nombre d'exercices impossibles à réaliser avec des haltères classiques. On peut ainsi varier les plaisirs.
Le - :
le poids minimum d'une kelltlebell est de 4 kg, beaucoup plus que la moyenne des haltères classiques. Quand on est une sportive occasionnelle, c'est quand même du costaud.

Infos Pratiques : Haltères rétro Kettlebells, Energetics, à partir de 10 € (la jaune de 4kg). Existent aussi en 8 kg (20 €), 12 kg (30 €) et jusqu'à 32 kg (80 €). Vendues à l'unité. Chez Intersport. www.intersport.fr. Exemple d'exercices sur www.francekettlebell.com

appareil fitness suunto

La montre Suunto
Cette montre cardiofréquencemètre est le parfait allié pour un entraînement réussi. Elle nous conseille, nous motive et nous aide à booster l'efficacité de nos séances de sport.
Qu'est-ce que c'est ?
Une montre mais aussi un cardiofréquencemètre qui indique rythme cardiaque, consommation de calories, IMC...
Comment ça marche ?
Je commence par régler la montre : date et heure bien sûr, mais également âge et poids (pour une fois, je décide de ne pas mentir) et mon niveau de forme. Cela permettra à la montre de donner des conseils vraiment personnalisés et de calculer notre IMC. J'enfile ensuite la ceinture cardiofréquencemètre. C'est elle qui va nous monitorer et envoyer toutes les infos à la montre. Je débute ensuite mon cours de gym habituel. Pendant que je m'entraîne, la montre donne ma fréquence cardiaque et ma consommation de calories en direct. Elle indique également dans quel zone d'entraînement on se situe afin de mieux gérer l'exercice. On peut ainsi rester dans la zone où le sport est le plus efficace, que l'on ne transpire pas pour rien. A la fin de l'entraînement, j'ai même droit à des messages d'encouragement en plus du récapitulatif de mes prouesses. Car cette montre fait également coach sportif en proposant notamment, chaque matin, un plan d'entraînement et des conseils, le tout personnalisé bien évidemment puisqu'elle enregistre toutes nos infos au fur et à mesure.
Le +
: Son look mixant plastique et couleur flashy n'a rien à envier aux montres stars des dernières saisons. On la porte même quand on ne s'entraîne pas.
Le - :
Certaines informations ne sont enregistrées par la montre que quand on porte la ceinture, qui doit être à même la peau et près du cœur pour fonctionner. Et comme on ne la porte que pendant le sport, les bénéfices de l'exercice qu'on fait au quotidien sans même le savoir ne sont pas comptabilisés. Dommage, surtout quand on marche beaucoup comme moi.
Infos Pratiques
: Suunto M2 Fuchsia, 99,95 €. Disponible aussi en noir. Fournie avec la ceinture confort textile codée analogique.
www.suunto.com

appareil fitness_pump_2
Fitness Pump 2 de Passat
Les pompes, ça vous pompe justement ? Grâce à cet appareil de gym, cet exercice redouté est apprivoisé. On s'entraîne plus facilement et avec de meilleurs résultats.
Qu'est-ce que c'est ?
Un mini banc d'entraînement qui permet de faire des pompes plus facilement et avec plus d'efficacité.
Comment ça marche ?
On s'installe sur le banc, poitrine sur le siège, mains sur les poignées, jambes tendues. On pense à bien monter les fesses et à ramener les orteils vers l'appareil. On pousse ensuite sur les poignées avec les bras et sur les jambes pour faire remonter le siège. On se laisse redescendre et on recommence. L'appareil permet de faire plusieurs types d'exercices selon les poignées sur lesquelles on s'appuie pour travailler les différents muscles des bras. On peut également l'utiliser avec ou sans le tendeur, plus il y aura de résistance, plus l'exercice sera difficile. Je commence avec les trois tendeurs mis. Très mauvaise idée. Cela multiplie le poids de mon corps et je suis bien incapable de faire bouger le siège. Je reprends donc tout depuis le début en enlevant le tendeur, comme ça, j'ai juste mon poids à soulever. Ca va mieux mais c'est dur. Il faut mobiliser toute la force des bras pour arriver à mettre en branle la bête. Je suis épuisée au bout de 4 répétitions et je lâche bien avant la série de 40 préconisée par le mode d'emploi. Mais au moins, j'ai battu mon record de pompes sans machine. Et puis, à chaque nouvelle tentative, je tiens un peu plus.
Ca muscle quoi :
Les muscles des bras d'abord mais aussi les pectoraux et le dos. Si on fait bien les exercices en contractant abdos, fessiers et jambes, on travaille également le reste du corps.
Le + :
On avait un peu peur que ce banc d'entraînement prenne toute la place. Mais finalement son format plutôt mini par rapport à ses grands frères permet de le ranger dans un coin. Attention, cela demande quand même un peu d'espace.
Le - :
L'appareil arrive en kit, il faut donc le monter soi-même ce qui peut-être un vrai casse-tête pour les filles pas bricolo dans l'âme, comme moi en fait. Du sport avant le sport.

Infos Pratiques : Fitness Pump 2, Passat, 99 €.
www.passat-shop.fr

appareil fitness balance board

 

La Balance Board d'Energetics

On travaille sa posture et son équilibre tout en s'amusant avec cette plateforme inspirée des cabinets de kiné.
Qu'est-ce que c'est ?
Sous le plateau rond se cache une demi-sphère en gomme anti-dérapante.
Comment ça marche ?
On monte sur le plateau et on tient. Mais comme il est juché sur une demi-sphère, tenir en équilibre n'est pas si aisé. Au début, je me cramponne désespérément à une chaise car je vacille dans tous les sens. Puis je finis par me lancer. Je serre les fesses et les abdos, je contracte un maximum les muscles des jambes et je redresse mon buste car je comprends que si on est bien droite, on ne bascule plus vers l'avant ou l'arrière. Je tiens la position assez longtemps et je suis plutôt fière de moi. Et quand je sens que je vais tomber, je me sers de mes jambes pour me rattraper. Et ça marche. Plutôt sûre de moi, je finis même par faire des squats toujours en équilibre. C'est plus compliqué mais c'est aussi plus amusant. On s'entraîne avec des baskets ou même pieds nus, c'est encore plus facile car on peut se cramponner avec. En revanche, on évite de monter dessus en chaussettes, ça glisse.
Ca muscle quoi :
Tout le bas du corps : jambes et pieds sont mis à contribution pour rester en équilibre. Mais les abdos et le dos aussi travaillent. On apprend également à redresser sa posture et à se tenir bien droite.
Le + :
Cet accessoire qui nous rappelle un peu les ballons Jump Jumpers de notre enfance est plutôt fun à utiliser. On s'amuse et on finit par oublier qu'on est en train de faire du sport.
Le - :
Les plus sportives trouveront peut-être ça trop facile.

Infos Pratiques : Balance Board, Energetics, 15 €. Chez Intersport. www.intersport.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience