• Bien-être
  • Sport

La cellulite en 7 questions

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 04/10/2007 à 15h07 , modifié le 20/03/2009 à 12h07 1 commentaire

La peau d'orange reste sans aucun doute la bête noire des femmes. Souvent inesthétique, elle en devient, pour certaines, une véritable obsession. Mais qu'est-ce que la cellulite exactement, de quoi est-elle constituée ? Peut-on la prévenir ? Le point avec le docteur Lafontan, spécialiste du tissu adipeux humain.

Qu'est-ce que la cellulite et de quoi est-elle constituée ?
C'est en fait une réserve de graisse située principalement sur les cuisses, les fesses et les hanches. Elle est constituée de cellules appelées « adipocytes », très élastiques, qui sont capables de stocker de la graisse. Attention, plus vous mangez et plus vous êtes sédentaire, plus ces cellules vont s'hypertrophier et s'installer.
Médicalement la cellulite est la conséquence d'un processus anormal de stockage des graisses.
 
Comme se forme la cellulite ?
Elle se forme lorsque le processus stockage (lipogenèse) et déstockage (lipolyse) s'enraille. Les cellules graisseuses, adipocytes, sont normalement programmées pour stocker ce qui est nécessaire à votre organisme. Mais lorsque vous mangez trop et très souvent (grignotage) c'est la panique. Les adipocytes se chargent trop et la graisse s'accumule puis comprime la circulation des vaisseaux sanguins, le système lymphatique fonctionne mal et des petits paquets se forment et donnent ce qu'on appelle la peau d'orange.
Il faut savoir que l'organisme n'est pas équipé pour lutter contre l'abondance, à l'inverse il l'est pour lutter contre la pénurie. Quand une cellule graisseuse a besoin d'énergie, elle va la chercher s'il le faut dans les réserves.
 
La cellulite a-t-elle un rôle particulier ?
Il semblerait que ce stockage de graisse à des points stratégiques ait un but lors de situations particulières comme pendant une grossesse pour nourrir le bébé et en cas d'allaitement pour permettre la lactation.
 
Pourquoi les femmes ?
La cellulite est d'origine hormonale. Ce sont les œstrogènes (hormones féminines) les responsables. Les femmes sont inégales face à elle, mais 90 % d'entre elles en ont. La cellulite n'est pas forcément associée à un surpoids.
 
Y a-t-il une prédisposition génétique ?
Il est indéniable qu'en cas de prédisposition génétique, c'est-à-dire si les femmes d'une même famille ont une morphologie gynoïde particulièrement marquée (accumulation de graisse au niveau des fesses et des cuisses), une vigilance très précoce s'impose auprès d'une petite fille. Plus la cellulite s'installe tôt plus il sera difficile de la faire bouger.
 
Peut-on prévenir son apparition (régime, meilleure hygiène alimentaire) ?
La meilleure des préventions pour « limiter les dégâts » reste une hygiène de vie rigoureuse avec une alimentation équilibrée et la pratique d'une activité sportive qui permet de brûler les graisses. 
 
Les crèmes anti-cellulite ont-elles un intérêt ?
Les différentes crèmes vendues sur le marché, avec notamment de la caféine (qui simule la vidange des cellules adipeuses) ont l'avantage d'induire un massage. Elles permettent surtout d'améliorer l'aspect capitonné de la peau.
Quant à la chirurgie, elle permet d'enlever un peu de cellulite, mais les cellules qui restent ne demandent qu'à continuer à se remplir. Il faut donc respecter une bonne hygiène de vie pour ne pas regrossir. L'amélioration de la peau est visible, mais celle-ci ne dure que 3 ou 4 ans, après il faut recommencer.
  
Avec la collaboration du docteur Lafontan, directeur de recherche à l'Inserm.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Carmen, le 26/06/2008 à 14h11 : Je voudrais savoir si c'est possible de faire partir ma cellulite je essayé plusieurs produit mais en vain!et pour les vergetures y'a t'il une solution?

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience