• Bien-être
  • Conseils

Tout savoir sur les pellicules

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 21/07/2009 à 15h23 , modifié le 21/07/2009 à 15h31 0 commentaire

Les pellicules, il est juste impossible de ne pas leur " faire la peau " ! Elles tombent comme de la neige sur les épaules et, sur les vestes de tailleur noir, elles ont de quoi ruiner la plus élégante des tenues. Comprenons bien le problème pour l'éradiquer efficacement.

Sèches ou grasses, les pellicules sont des particules du cuir chevelu ayant desquamé. Si elles sont sèches, elles sont petites et viennent d'un cuir chevelu sec. Si elles sont grasses, elles sont plus larges et plus épaisses et tombent d'un cuir chevelu gras.

Les pellicules proviennent
généralement de l'action d'un champignon microscopique appelé pityriasis. Présent sur toutes les têtes, il en choisit certaines pour proliférer pour des raisons encore mal connues. Le renouvellement cellulaire s'affole et se met en surproduction, les cellules mortes n'ont plus le temps de se dissoudre en toute discrétion et elles s'accumulent, pour tomber disgracieusement. Le pityriasis se nourrit d'acides gras et il se délecte généralement des cuirs chevelus à l'abondante séborrhée. Mais il se contente parfois de cuirs chevelus secs, s'accaparant le peu de gras qu'ils produisent.

Certaines pellicules sèches
viennent d'un déficit de sébum. Le cuir chevelu se fendille et il convient de l'hydrater pour résoudre le problème. Certains produits anti-chute de cheveux contiennent des alcools qui causent une inflammation et provoquent les pellicules sèches. Le mieux est d'arrêter le traitement et d'hydrater le cuir chevelu.

Les pellicules grasses
peuvent présenter une prolifération très peu esthétique, sous forme de plaques qui envahissent parfois le visage jusqu'au menton ou aux sourcils. Elles dégénèrent alors en dermatite séborrhéique avec une inflammation à soigner à l'aide d'un dermatologue.

Ne décapez jamais
un cuir chevelu sec ou gras à l'aide d'un shampoing trop agressif. Votre cuir chevelu est déjà en souffrance, rien ne sert de l'agresser encore davantage. Vous risqueriez d'augmenter les démangeaisons et le nombre de pellicules en réaction. Utilisez plutôt un shampoing antipelliculaire contenant un antifongique, un antibactérien et un antiproliférant ou un antikératolytique. Une fois par semaine, faites un soin complet avec un masque et un après-shampoing.
 
Notre conseil
Pensez à bien vous rincer les cheveux à l'eau tiède et à finir par un jet d'eau froide. Lavez vos brosses, peignes et accessoires de cheveux afin de limiter la prolifération du champignon.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience