• Bien-être
  • Conseils

Tout savoir sur le virus de la grippe A

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 25/07/2009 à 18h00 , modifié le 27/07/2009 à 12h29 0 commentaire

À la une de l'actualité, le virus de la grippe A, aviaire et humaine, fait trembler les pays du monde entier. Une pandémie, soit une épidémie d'envergure mondiale, paraît inévitable, même dans les pays fermant leurs frontières et imposant des restrictions de déplacement. Devons-nous avoir peur ?

L'Organisation Mondiale de la Santé a pris des mesures strictes : le virus de la grippe A doit être pris au sérieux et il faut mettre en place des moyens pour répondre à la menace de l'épidémie.

Qu'est-ce que le virus de la grippe A ?
Il s'agit de virus à ARN de type A, du genre influenzavirus de type A, responsables de maladies dont la grippe saisonnière est la plus connue. Le type de virus dont nous parlons peut toucher les oiseaux sauvages et domestiques, les hommes ou les mammifères comme le porc en particulier. Comme leurs 8 brins d'ARN mutent rapidement et spontanément, ils deviennent susceptibles d'infecter des espèces vivantes différentes. Mais la contamination entre espèces est rarissime.

Qu'est-ce qu'une pandémie ?
Une pandémie est une épidémie qui peut atteindre l'échelle mondiale. Au cours de l'histoire, on cite la grippe espagnole en 1918 ou celle de Hong Kong en 1968. Elles se produisent quand un nouveau virus grippal apparaît, auquel l'homme n'est donc pas immunisé. Elle se propage par la toux et les éternuements.

Un nouveau virus
(la souche H5N1) a été détecté à Hong Kong en 1997 et, depuis, il est sous observation des experts. Depuis 2003, les volailles ont subi des pics d'infection des plus graves et, en décembre 2003, les premiers humains en contact avec des oiseaux malades ont été identifiés.

Pourquoi en avons-nous peur ?
Car c'est une épidémie : le virus est contagieux et peut être mortel. Il faut cependant distinguer le virus de la grippe porcine H1N1, fort contagieux mais peu dangereux, du virus de la grippe aviaire H5N1, au taux de mortalité élevé, mais très peu contagieux. Attention donc aux amalgames alarmistes... La France est un des pays les mieux préparés et le corps médical s'accorde à qualifier la grippe porcine qui sévit actuellement de bénigne. Cependant le virus de la grippe A est encore mal connu et mute extrêmement rapidement : ainsi, si les virus H5N1 et H1N1 venaient à fusionner, cela pourrait aboutir à l'apparition d'un virus très contagieux au taux de mortalité élevé.
Le taux de contagion du H1N1, malgré son faible taux de mortalité, le rend tout de même potentiellement plus dangereux que la grippe dite ‘'normale''. Les structures médicales des pays et la longueur du processus d'élaboration du vaccin seront déterminantes.

Notre conseil
L'OMS recommande sur le lien suivant des mesures à prendre face à la menace du virus de la grippe A. Prenez-en connaissance !
http://www.who.int/csr/resources/publications/influenza/WHO_CDS_CSR_GIP_05_8-FR.pdf
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience