• Bien-être
  • Conseils

Tout savoir sur la fibromyalgie

Article par Lucie DANCOING avec agence , le 26/04/2009 à 06h30 , modifié le 11/05/2009 à 16h43 2 commentaires

La fibromyalgie est une maladie encore peu connue en France, elle concernerait 5 % de la population. Les symptômes : des douleurs musculaires récurrentes et une fatigue persistante. Quelques éléments pour mieux comprendre cette maladie.

Au départ, le corps médical classait les symptômes de ce mal dans la catégorie des maladies psychiques. Ce n'est qu'en 1992 que l'Organisation Mondiale de la Santé  reconnaît officiellement la fibromyalgie. Pourtant, les causes de cette maladie ne sont pas encore définies, elle reste une énigme pour les scientifiques.

Le diagnostic de cette maladie est complexe à réaliser, en raison des  similitudes avec d'autres maladies comme la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de fatigue chronique, la migraine, le syndrome de l'intestin irritable... Pendant longtemps, la fibromyalgie a été considérée comme une maladie imaginaire et psychosomatique.

Les symptômes diffèrent d'une personne à une autre et seul un examen clinique permettra d'établir la fibromyalgie.

Sur un plan psychologique, cette maladie se traduit par un état dépressif. Le milieu de vie aurait des  conséquences plus ou moins directes sur le développement de la fibromyalgie : stress, alimentation, sédentarité...

Sur le plan physique, les sujets malades ressentent des douleurs et des raideurs musculaires parfois très violentes même si l'origine de cette maladie n'est pas musculaire.

Certains éléments permettent de diagnostiquer la maladie : une douleur diffuse peut être perçue pendant plusieurs mois, elle s'accompagne généralement de raideurs musculaires et certains endroits peuvent être très douloureux au toucher.

Un sommeil non réparateur est aussi un indicateur, ainsi qu'une fatigue persistante tout au long de la journée. Des maux de tête et de migraines apparaissent souvent.

Parfois, d'autres symptômes comme le syndrome des jambes sans repos, dysménorrhées, intestin irritable, acouphènes sont des manifestations de la fibromyalgie.

Les personnes à risque sont généralement les femmes. Sur 5 cas diagnostiqués, 4 sont des femmes. Les personnes âgées de plus de 50 ans et les personnes souffrant de troubles du sommeil font partie des sujets à risque.

Traitements existants
La fibromyalgie est une maladie relativement récente et les traitements sont surtout des soins palliatifs. Les anti-inflammatoires à base d'ibuprofène sont préconisés tels que l'advil ainsi que tous les médicaments qui permettent d'atténuer la douleur.
Le médecin peut prescrire de façon ponctuelle des sédatifs pour réguler le sommeil.

Il est recommandé de pratiquer une activité sportive (sans  excès) de type gymnastique, marche à pied, étirements... La sécrétion d'endorphine procure à tous bien-être et relaxation.

En marge des traitements conventionnels, certains traitements peuvent être pluridisciplinaires. Il est généralement recommandé d'avoir une bonne hygiène de vie, de faire du sport régulièrement, de prendre des bains chauds.

Si vous êtes touchée par cette maladie, quelques facteurs peuvent être aggravants et accentuer les douleurs comme : le stress, les pensées négatives... Il est conseillé d'avoir un sommeil régulier. En cas de douleur, appliquez des compresses chaudes sur les zones sensibles et faites vous des légers massages pour détendre les muscles.

Notre conseil 
Différentes associations existent pour accompagner les malades, l'Association Française du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie, dont le site web abonde d'informations très détaillées et très utiles sur la question.
http://asso.nordnet.fr/cfs-spid
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Laure, le 18/10/2009 à 11h11 : Super d'en parler car on se sent bien délaissés de tous avec cette maladie !!! merci marie claude biz
  • Weerelds, le 05/05/2009 à 23h43 : Bonjour ,j'ai 67ans et cela fait maintenant plus de 10 ans que je vis avec cette maladie ,mais en vieillisante j'ai plus de problemes en soiree et au lever....et ces douleurs sont tres invalidantes, j'aimerais faire un peu de sport ,mais il y a de jours que je sais a peine mettre les talons a terre .. voila je crois que les medecins ne sont pas pret de trouver un VRAI remede a cette maladie qui provoque des souffrances continuelles et laisse le patient sans repit; mon entourage ne comprend pas cette douleur qui n'est pas visible ,car malgré mon age ,tout le monde dit que je tiens la forme. helas je voudrais que ce soit vrai, pour passer UNE seule nuit sans douleur et dormir. je suis constamment fatigeu et la journee je m'endort partout , et cela me culpabilise ,je sais que beaucoup de personnes souffrent comme moi et je leur dit bon courage , a tous Leonie

de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience