• Bien-être
  • Conseils

Tout savoir sur l'hernie discale

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 24/10/2009 à 15h00 0 commentaire

Avec l'âge, la colonne vertébrale se fragilise et entraîne l'usure du disque intervertébral... Une pression trop forte, un mauvais mouvement ou une mauvaise posture peuvent provoquer une hernie discale : une pathologie qui touche les adultes de 30 à 55 ans, principalement les hommes. Explications.

L'hernie discale est une pathologie qui touche la zone lombaire : conséquence de la dégradation du disque intervertébral... En général, le premier symptôme d'une hernie discale est la sciatique : le disque supporte les pressions de la colonne vertébrale, et va s'affaiblir, se fissurer, voire se rompre.

La douleur s'explique par la tension dans le bas du dos. Chaque effort, même le plus anodin va accroître la douleur : pression abdominale, toux, éternuement... L'usure du disque est naturelle et survient à partir de 35 ans surtout.

Les douleurs peuvent être très invalidantes et très intenses.
L'hernie se manifeste par des douleurs intenses dans la région lombaire. La douleur se propage brutalement ensuite, puis s'étend le long de la jambe. L'hernie touche surtout les personnes en surpoids ou lors d'un mouvement brutal et inadapté.

Dans un premier temps, pour la traiter, des médicaments sont administrés (anti-inflammatoires ou morphine), des soins ostéopathiques peuvent soulager momentanément. Ce traitement est suivi d'une immobilisation temporaire, en position allongée avec, éventuellement, lombostat plâtré. En cas de complication, de type paralysie, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire.

Les personnes les plus exposées à un risque d'hernie discale sont celles qui ont un métier nécessitant de soulever des charges, les femmes enceintes : si elles ont une mauvaise posture, c'est là où l'accident survient. Mais, la hernie discale peut aussi toucher des sportifs ou des personnes trop sédentaires.
Il est nécessaire de pratiquer des exercices pour entretenir la musculature dorsale et les abdominaux afin de prévenir au maximum les problèmes de lombaires.
 
Notre conseil 
Parfois, les douleurs lombaires passent sans traitement chez certaines personnes... Si la douleur ne passe pas et que vous restez immobilisée, il faut consulter.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience