• Bien-être
  • Conseils

Tout savoir sur l'appendicite

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 22/07/2009 à 16h26 , modifié le 22/07/2009 à 16h33 0 commentaire

L'appendicite est une inflammation très courante en France, qui nécessite une intervention chirurgicale. Faisons le point sur cette maladie.

L'appendicite est une inflammation aiguë ou chronique de l'appendice vermiforme, situé entre l'intestin grêle et le colon. Elle entraîne la formation d'un abcès et quand elle n'est pas traitée, l'appendicite peut être fatale et causer une péritonite (infection du péritoine qui caractérise une appendicite perforée).

Parfois, l'appendicite est décelée à ce stade de l'inflammation :
abdomen contracté et immobile, excès de fièvre, vomissements, difficultés pour s'asseoir, l'examen par le médecin peut être alors très douloureux. L'intervention chirurgicale se fait dans la foulée et nécessite plusieurs jours de récupération.

Le plus souvent, c'est une opération banale appelée appendicectomie
(sous anesthésie générale avec intubation). La partie malade est retirée après incision du flanc droit. La cicatrice ne mesure que quelques centimètres.

C'est entre 15 et 30 ans que les personnes sont généralement
le plus atteintes mais il n'y a pas de règles exactes, tout le monde peut être touché et à tout âge.

Les premiers symptômes
se caractérisent par une douleur subite et brutale sur le côté droit près de l'ombilic. Les douleurs  peuvent même se propager jusqu'au haut de la jambe droite.  De légers vomissements, des nausées et une constipation peuvent les accompagner. Le pouls s'accélère et la langue devient blanchâtre.

Une fois ces symptômes constatés
, il s'agit de vous rendre chez votre médecin qui pourra établir un diagnostic. Il va palper légèrement l'abdomen, la douleur va s'accentuer quand le médecin va vous faire lever la jambe droite.

Les signes cliniques sont parfois complexes à déterminer,
quand il s'agit d'un enfant, d'une personne âgée, d'une femme enceinte, ou si la personne est sous traitement  médical...
 
Notre conseil 
Il existe aussi l'appendicite du nourrisson qui est difficile à diagnostiquer, d'où une vigilance accrue si des symptômes de fièvre isolée apparaissent accompagnés d'une gastro-entérite, de douleurs abdominales et d'agitation.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience