• Bien-être
  • Conseils

Qu'est-ce qu'un fibrome ?

Article par Emilie RABOTTINavec agence , le 18/10/2009 à 22h16 , modifié le 19/10/2009 à 15h35 0 commentaire

Un fibrome est une tumeur bénigne, essentiellement située dans l'utérus, constituée de fibres musculaires et de tissus conjonctifs. Il touche plus de 20 % des femmes de plus de 30 ans, sans pour autant qu'elles le sachent. Quels en sont les symptômes, les traitements ? Comporte-t-il des risques ? Faisons le point.

Le fibrome est dû à un taux d'œstrogènes élevé qui favorise sa formation et son développement. Il peut se développer sur la paroi de l'utérus, dans la cavité utérine ou à l'extérieur de l'utérus. Sa taille peut varier du petit pois au pamplemousse.

Quelle que soit sa taille, un fibrome peut très bien n'entraîner aucun symptôme particulier, à part des saignements menstruels importants, laissant apparaître parfois des caillots sanguins.
Ces saignements peuvent être à l'origine d'une anémie, qui peut elle-même produire une certaine fatigue, voire de l'essoufflement.

Parmi les signes de possible présence d'un fibrome, on peut noter une tendance à la constipation, aux infections urinaires et, quand le fibrome est assez volumineux, une sensation de pesanteur au niveau du pubis.
Si vous avez un doute, consulter votre gynécologue qui vous prescrira une échographie pour détecter la présence ou non d'un fibrome.

Chez une femme jeune, la présence d'un fibrome présente un risque de stérilité et peut parfois constituer une contrindication à la prise d'une pilule contraceptive.
Chez une femme ayant déjà eu des enfants et âgée de plus de 40 ans, il n'y a pas de risque particulier lié au fibrome. En phase de pré-ménopause, le fibrome peut être incompatible avec la prise d'un traitement hormonal de substitution.

Un fibrome peut être traité par des médicaments destinés à réduire le taux d'œstrogènes ; plus rarement et uniquement quand il présente un risque de stérilité, il sera ôté par intervention chirurgicale.
Toutefois, en l'absence de symptômes graves, les gynécologues préfèrent laisser le fibrome en l'état. En effet, à la ménopause, le fibrome se dessèche et disparaît naturellement, par l'arrêt de production d'œstrogènes.
 
Notre conseil
Faites-vous suivre régulièrement par un gynécologue, cela permet de détecter les kystes et fibromes sans gravité et d'éviter des angoisses inutiles en cas symptômes inhabituels lors des règles, par exemple.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »

    DERNIÈRES NEWS

    Le Top 10
    1. 4.
      Cheveux : Top 15 des colorations de ...
    2. 5.
      Kylie Minogue, Sharon Stone... 10 stars ...
    3. 6.
      Miley Cyrus, Kim Kardashian, Beyonce... ...
    4. 7.
      Rihanna, Emma Watson... On s'inspire ...
    5. 8.
      Les 50 coupes courtes tendance de la ...
    6. 9.
      Soin visage : les 25 produits coups de ...
    7. 10.
      Epilation : 4 conseils pour ralentir la ...

    Beauté de Stars

    Plus de beauté de stars»

    Zoom sur

    Jouez & gagnez !

    QuickLinks Beauté
    logAudience