• Bien-être
  • Conseils

Les médecines douces : qu'est-ce que c'est ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 07/05/2009 à 21h07 , modifié le 10/06/2009 à 16h05 0 commentaire

Les médecines douces prennent une place grandissante dans la vie des Français qui y voient surtout un complément à la médecine traditionnelle. Pourquoi faites-vous confiance aux thérapies non conventionnelles ? Voici quelques explications.

Les médecines dites douces ou parallèles désignent des thérapies non conventionnelles pas toujours reconnues par la médecine officielle : homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, acupuncture, sophrologie...

Autrefois  critiquées, elles sont aujourd'hui plébiscitées par leurs adeptes qui y trouvent parfois un remède à certaines douleurs chroniques (migraine, mal de dos, douleurs gastriques, allergies...).

Contrairement aux idées reçues, ses partisans ne rejettent pas pour autant la médecine classique. Ils trouvent une oreille plus  attentive à leurs ennuis de santé auprès des médecins homéopathes ou autres et préfèrent des traitements de fond issus des médecines douces...

En général, les patients y ont recours quand la médecine traditionnelle atteint ses limites ou lorsqu'ils ne supportent plus certains traitements chimiques avec le lot d'effets secondaires qui les accompagnent...

La phytothérapie est sans doute la médecine " naturelle "  la plus populaire. L'engouement du public ne cesse de croître et ses bienfaits ne sont plus à prouver, même si aucune étude clinique ne le prouve... Basée sur l'action thérapeutique des plantes (sous forme de gélules), la phytothérapie apporte souvent un remède à certains déséquilibres physiques (douleurs gastriques...) ou psychiques  (dépression, stress, anxiété...).

Les praticiens traditionnels ont souvent une spécialité : acupuncture, homéothérapie, hypnose... Cette mention vous permet de distinguer les vrais médecins des escrocs. Dans les hôpitaux également, les médecines douces sont aujourd'hui intégrées dans de nombreux programmes anti-douleurs...
 
Notre  conseil 
Si vous avez tendance à suivre la médecine dite "alternative", sachez qu'il existe des mutuelles de santé qui prennent en charge le remboursement de certains traitements non conventionnels : homéopathie, phytothérapie, acupuncture, ostéopathie...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience