• Bien-être
  • Conseils

Les astuces pour lutter contre l'intolérance au lactose

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 17/05/2009 à 15h00 , modifié le 18/05/2009 à 10h25 0 commentaire

Ballonnements, douleurs abdominales, diarrhées, nausées... L'intolérance au lactose peut causer bien des désagréments. Quelles sont les astuces pour limiter les dégâts ? Voici quelques conseils.

L'intolérance au lactose se traduit  par une incapacité à digérer le lactose (sucre de lait) car le corps ne produit pas assez d'enzymes digestives (lactase). En Asie comme en Afrique, la majorité des populations sont concernées par cette intolérance car la consommation de lait y est marginalisée.
Les symptômes de cette intolérance apparaissent rapidement : entre 30 minutes et deux heures après l'ingestion.

Pour traiter l'intolérance au lactose, il faut savoir que plus vous consommerez du lait plus votre organisme pourra l'assimiler.
En outre, le calcium contenu en grandes quantités dans le lait est un allié indispensable de la croissance et préserve le capital  osseux.

Pour mieux assimiler le lait, réintroduisez-le progressivement dans l'alimentation. Les doses doivent être augmentées de façon graduelle pour minimiser les effets indésirables (vous pouvez même commencer par quelques gouttes par semaine !)

Pour cela, soyez à l'écoute de votre corps et évaluez votre seuil de tolérance que seul un médecin pourra vous aider à déterminer.
Pendant un mois tentez l'expérience de boire environ 50 ml de lait, trois fois par jour, pour habituer votre système digestif. Buvez de petites quantités de lait plusieurs fois par jour en l'accompagnant de préférence d'un autre aliment. Vous pouvez aussi boire du lait aromatisé, il est mieux assimilé. Autre astuce : ajoutez un peu de lait chaque fois que vous cuisinez.
Même si votre organisme ne tolère pas le lait, vous pouvez manger des yaourts sans grand risque pour votre santé.
Quant aux fromages, choisissez-en qui contiennent peu de lactose comme le bleu, la mozzarella, le brie, les fromages suisses...
Dans les commerces, il existe beaucoup de laits à teneur réduite en lactose et qui sont très bien digérés.
 
Notre conseil 
Même en cas d'intolérance grave, il faut boire du lait pour que l'organisme produise l'enzyme qui permettra d'en boire plus. Pour les nourrissons, vous pouvez tenter l'expérience d'une goutte de lait dans le biberon en espaçant le plus possible les prises dans un premier temps...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience