• Bien-être
  • Conseils

Le frottis

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 08/08/2009 à 10h00 0 commentaire

Le frottis est un examen gynécologique indispensable pour dépister le cancer du col de l'utérus ou toute autre anomalie. Voici ce que vous devez savoir sur le frottis en quelques points.

Le frottis est un examen gynécologique qui consiste à prélever des cellules à la surface du col de  l'utérus. Celles-ci sont placées sur une lame de  verre et observées au microscope. Selon leur aspect, le médecin déterminera une éventuelle anomalie du col : infection, lésions pré-cancéreuses, cancer...

Le frottis peut susciter certaines angoisses, mais est totalement indolore. Le médecin va racler avec une brosse spécifique la surface du col, pour prélever des cellules dans une zone sensible située entre l'orifice du col et sa partie extérieure.
Ce test de dépistage n'est pas fiable à 100 %, et parfois certaines anomalies peuvent passer à travers les mailles du filet. C'est pourquoi les médecins recommandent de faire pratiquer un frottis tous les deux ans.

Le frottis permet de détecter le cancer du col de l'utérus : c'est une maladie qui peut être rapidement prise en charge quand elle est décelée de façon précoce. Le traitement permet d'éviter que la maladie ne se propage dans les organes avoisinants.

Dès l'âge de 20 ans, au moment des premiers rapports sexuels, une femme doit effectuer cet examen. Même après la ménopause (65 ans), aucune femme n'est épargnée, elle doit continuer à effectuer un frottis régulièrement, quels que soient les traitements hormonaux de substitution.

Avant de pratiquer ce test, quelques recommandations doivent être observées, il faut éviter la période des règles, d'avoir des rapports sexuels deux jours avant, d'appliquer des crèmes ou de faire des douches vaginales...
Une fois cet examen réalisé, il ne reste plus qu'à attendre les résultats qui vous parviendront par courrier dans les deux à quatre semaines suivantes.
 
Notre  conseil 
Tous les médecins généralistes peuvent pratiquer un frottis. Si vous vous sentez plus en confiance avec votre médecin traitant, inutile de consulter un gynécologue. Votre généraliste utilisera un spéculum pour accéder au fond du vagin...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience