• Bien-être
  • Conseils

Le cancer du col de l'utérus

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 11/08/2009 à 16h27 , modifié le 11/08/2009 à 17h08 0 commentaire

Après le cancer du sein, le cancer du col de l'utérus est la maladie la plus fréquente chez la femme. Faisons le tour de cette pathologie en quelques points.

Le cancer du col de l'utérus est une maladie qui touche l'organe génital de la femme : l'utérus et en particulier l'endomètre, c'est-à-dire les cavités utérines internes.

Pour prévenir ce cancer, il est indispensable de pratiquer un frottis de dépistage au moins tous les deux ans. Il existe aussi des vaccins très efficaces qui permettent de se protéger contre les infections à papillomavirus responsables du cancer.

Certains facteurs favoriseraient le développement du cancer de l'utérus : l'herpès génital, les changements hormonaux qui surviennent à la ménopause, les inflammations du col, des premiers rapports sexuels précoces, de nombreux partenaires sexuels ainsi que le tabagisme...

Aucun symptôme ne permet de déceler le développement de cette maladie, seul un examen gynécologique et médical permet de le déterminer.

Parfois, des pertes de sang lors des rapports sexuels peuvent être observées, ainsi que des leucorrhées (pertes blanches inodores). Si ce phénomène persiste, consultez votre médecin.

Le frottis vaginal consiste à prélever des cellules du col de l'utérus qui sont examinées ensuite au microscope. Si des lésions précancéreuses sont décelées, le médecin détermine ensuite s'il y a lieu de pratiquer une biopsie pour évaluer l'extension de la maladie...
Un cancer de l'utérus diagnostiqué relativement tôt aboutit à une guérison complète dans la majorité des cas.

Le traitement se fait par radiothérapie ; cela consiste à placer une source radio active dans le vagin (curiethérapie utérovaginale et cobaltothérapie) et à pratiquer une intervention chirurgicale. La chimiothérapie est rare dans ce type de cancer.
Chez certaines femmes, en général plus âgées, une ablation de l'utérus (hystérectomie) est pratiquée.
 
Notre  conseil 
Un suivi gynécologique régulier avec des frottis de dépistage annuels sont essentiels pour prévenir le cancer du col de l'utérus. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience