• Bien-être
  • Conseils

L'importance des examens gynécologiques

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 13/08/2009 à 11h09 , modifié le 13/08/2009 à 11h21 0 commentaire

Les consultations gynécologiques sont primordiales chez une femme, surtout lorsqu'il s'agit de déceler une éventuelle anomalie. Faisons le point sur les différents examens.

La visite annuelle chez le gynécologue doit permettre de  faire le point sur votre état général : frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus et éventuelles IST (Infections Sexuellement Transmissibles) ; en général, le gynécologue procède aussi à la palpation de vos seins pour déceler un kyste éventuel ou une grosseur anormale.

Avant de procéder au frottis, votre médecin va pratiquer un toucher vaginal ganté, en palpant vos organes génitaux internes et en appuyant sur l'abdomen. Il va examiner les ovaires et l'aspect extérieur de votre vulve pour voir si tout est normal.

Certains examens complémentaires peuvent être pratiqués ensuite si le médecin a un doute : il peut s'agir d'une biopsie, il en existe trois types :

- la biopsie du col de l'utérus: le médecin prélève et analyse un fragment de chair du col de l'utérus où une lésion est suspecte;

- la biopsie de l'endomètre: elle est surtout pratiquée chez les femmes ménopausées souffrant de saignements vaginaux anormaux suite aux changements hormonaux;

- la biopsie de la vulve et du vagin: pratiquée sous anesthésie locale, elle est surtout réalisée chez les femmes âgées plus sujettes au cancer de la vulve quand une lésion suspecte est observée.

Différents examens endoscopiques permettent de mieux déceler l'apparition de lésions précancéreuses, il s'agit surtout de la colposcopie où une sorte de microscope va examiner avec précision si des lésions suspectes sont présentes.

L'examen radiologique est important, il complète tous les autres examens, en particulier l'échographie qui permet de bien visualiser les ovaires. De même que l'IRM qui permet de mieux observer les contours des différents ganglions. 
 
 
En plus
L'hystéroscopie est également un examen important qui permet d'observer les cavités internes de l'utérus à l'aide d'une sonde, il se pratique sans anesthésie et dure une quinzaine de minutes. Il permet de déterminer l'existence de fibromes ou de polypes...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience