• Bien-être
  • Conseils

Halte à la dépression hivernale, vive la luminothérapie !

Article par Kea-Kea Kaing , le 09/11/2009 à 10h36 , modifié le 09/11/2009 à 10h53 0 commentaire

Le froid, la pluie, le soleil qui se fait rare, tout ça vous déprime ? Stop ! Il existe un moyen de garder la forme cet hiver. Pour faire face à la grise mine, on essaie la luminothérapie.

Les jours se font plus courts, la température a chuté sans prévenir, et vous avez le moral dans les chaussettes ? Plus de doute, on entre bel et bien dans la saison hivernale. Vous me direz, c'est pareil tous les ans... sauf que cette année, pas question de vous laisser abattre et de céder à la dépression saisonnière ! Eh oui, les remèdes existent : pour celles qui ne peuvent pas passer l'hiver à Bora-Bora, il est temps d'essayer la luminothérapie.


La lumière, un élément essentiel à notre équilibre

Les médecins sont tous d'accord pour dire que la lumière joue un rôle non négligeable dans notre bien-être et notre santé et agit comme un véritable régulateur pour notre organisme. En effet, la lumière du soleil conditionne nos phases d'éveil et de sommeil, les rythmes des repas, le taux hormonal, etc... Résultat si vous avez du mal à vous lever le matin, ce n'est pas parce que vous avez une vie de patachon, mais parce que le soleil tarde à se lever. CQFD.

Or, sachant que nous passons une bonne partie de la journée enfermés dans des bureaux sous la lumière blafarde des néons, il est difficile pour la plupart d'entre nous de profiter des bienfaits de la lumière naturelle.

Avec l'arrivée de l'hiver qui arrive, le manque de lumière se fait encore plus ressentir, provoquant des dérèglements biologiques. Parmi les symptômes, une baisse de forme physique mais également des coups de blues, plus connus sous le nom de dépression saisonnière, des troubles du sommeil, une chute de la libido... bref on se sent beaucoup moins épanoui que pendant les beaux jours.


La luminothérapie, une cure de bien-être


C'est pour remédier à ces troubles saisonniers qu'est née la luminothérapie. Grâce à cette cure de lumière, on booste son moral et on retrouve toute sa vitalité. Deux type de thérapies sont possibles, une thérapie médicalisée qui se fait à l'hôpital et donc uniquement sur prescription médicale, et une thérapie que l'on fait chez soi, grâce à des lampes dédiées à la luminothérapie.
Ce qui est bien avec la thérapie maison, c'est le côté pratique : contrairement à ce que l'on pourrait croire, inutile de fixer la lampe du regard, on peut l'installer sur son bureau ou dans sa salle à manger et profiter de la lumière tout en continuant ses activités. Ainsi, vous pouvez lire, manger, travailler... tout en vous soignant !


Comment ça marche ?

Il existe plusieurs types de lampes : des lampes « mur », assez volumineuses mais qui ont l'avantage de pouvoir être utilisées par deux personnes en même temps, des lampes de bureaux ou mêmes des lunettes de luminothérapie, qui émettent une faible intensité lumineuse mais sont beaucoup plus proches de l'oeil.
Le temps d'exposition dépend de la puissance de la lampe : plus la lumière émise par la lampe sera puissante, et plus le temps d'exposition sera réduit. Par exemple, avec un appareil à 10 000 lux, il ne faut pas dépasser une demi-heure quotidienne, alors qu'avec un appareil à 2 500 lux, vous devrez compter environs 2 heures d'exposition pour que la cure soit efficace.


Bon à savoir : il est préférable de s'exposer le matin, après son réveil, pour ressentir les bienfaits de la lumière pendant toute la journée. Si les premiers jours de cure ne vous enchantent pas particulièrement, ne vous découragez pas, c'est normal ; la lumière émise n'est pas particulièrement agréable... mais vos efforts seront vite récompensés !


Les résultats : Au bout de quatre ou cinq jours, les premiers effets apparaissent : la fatigue s'est estompée et le moral est revenu ! Attention, comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. Veillez à ne pas dépasser le temps d'exposition correspondant à chaque lampe au risque de provoquer l'effet inverse et de devenir très irascible.

Je la veux : lampe de luminothérapie Daylight, 195 euros, magasin Kyria, 108 boulevard saint Germain, 75006 Paris, www.kiria.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience