• Bien-être
  • Conseils

Devenir kinésithérapeute

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 13/08/2009 à 12h12 , modifié le 09/01/2015 à 17h08 0 commentaire

Si 57 000 kinésithérapeutes, dont près de la moitié de femmes, exercent en France, il en manque encore dans certaines régions. Un métier plein de débouchés ; un avenir possible pour vous ?

Le masseur-kinésithérapeute peut exercer sa profession sous condition d'avoir obtenu le diplôme d'état. Il existe en France 37 instituts de formation, les IFMK, quelques-uns publics et la plupart privés. Si, à terme, l'État envisage le rattachement des IFMK à des universités, dans l'attente il faut s'attendre à des frais de scolarité de 3 000 à 7 000 euros par an ! À la sortie, il est possible de pratiquer en hôpital, en institution privée ou d'installer un cabinet à titre libéral, à l'instar de 75 % des diplômés environ.

L'accès aux IFMK se fait sur concours. Le candidat doit avoir au minimum 17 ans, avoir obtenu son baccalauréat, de préférence scientifique, ou un diplôme reconnu comme équivalent - le DAEU par exemple. Les professionnels qui peuvent justifier d'une expérience minimale de cinq ans au minimum peuvent également se présenter. Les étudiants ayant terminé une première année de médecine peuvent avoir des conditions particulières d'admission. Les sportifs de haut niveau ont la possibilité d'être dispensés de concours mais ils doivent en faire la demande auprès de la fédération sportive. 20 places par an leur sont réservées. Il est bon de savoir que les personnes non-voyantes ou amblyopes peuvent avoir accès à des IFMK à Paris, Villejuif, Limoges et Villeurbanne.

Les qualités requises pour exercer cette profession sont avant tout physiques. Un masseur-kinésithérapeute doit manipuler des patients toute la journée et il doit avoir de la force et de la résistance. Bien sûr, des qualités relationnelles sont indispensables pour que la relation d'écoute et de confiance avec le patient puisse s'instaurer. Il doit avoir une certaine autorité et de la patience pour appliquer des traitements parfois longs et fastidieux aux malades découragés.
 
Notre conseil
Le site de la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes offre une documentation très complète sur le métier. Vous pouvez le consulter sur www.ffmkr.org

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience