• Bien-être
  • Conseils

Comment lutter contre les mains moites

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 03/10/2009 à 10h25 0 commentaire

Avoir les mains moites est un phénomène très désagréable, d'autant que cela survient, la plupart du temps, dans des circonstances où justement il faudrait être à l'aise. Si vous faites partie du 1 % de la population à " mains moites ", suivez nos conseils et découvrez comment vous débarrasser de ce désagrément.

L'hyperhidrose palmaire, nom savant qui désigne la transpiration des mains peut se révéler un véritable handicap dans la vie sociale comme dans la vie professionnelle. Vous ne pouvez plus serrer de main, tout vous glisse des mains. Utiliser un clavier, jouer d'un instrument, tenir une raquette de tennis ou encore opérer avec des gants de caoutchouc devient un véritable supplice.

Les causes de cette transpiration très localisée, sont souvent un excès d'émotion, de peur ou de stress.
Si vous constatez que vos mains deviennent anormalement moites avant un rendez-vous important, professionnel ou sentimental, avant un examen, sachez que ce phénomène n'est pas irrémédiable et que plusieurs solutions s'offrent à vous.

Si la transpiration reste très ponctuelle et peu abondante, la thérapie comportementale et cognitive peut vous aider à apprendre à maîtriser vos émotions afin qu'elles ne déclenchent plus cette moiteur des mains. Dans le même registre, l'hypnose comme l'acupuncture peuvent être assez efficaces.

En traitement local, le chlorure d'aluminium, en gel, est appliqué avant de dormir sur la peau sèche et propre de la paume des mains. Vous pouvez utiliser des gants pour favoriser la pénétration du produit. Le lendemain matin, rincez-vous soigneusement les mains. Répétez l'opération pendant deux ou trois nuits et la moiteur des mains disparaîtra progressivement, car le chlorure d'aluminium neutralise les glandes sudoripares.

Une autre solution consiste à injecter de la toxine botulique de type A Botox®. La séance, sans anesthésie, n'excède pas 20 minutes et est pratiquement indolore. Cela permet de désactiver les glandes sudoripares aux endroits injectés. Souvent la combinaison du chlorure d'aluminium et du A Botox®  peut se révéler la solution la plus efficace pour faire disparaître ce phénomène.

L'iontophorèse fait aussi partie des traitements possibles. Il s'agit de diffuser un très faible courant électrique dans la paume des mains. Il faut compter trois séances par semaine, de 20 minutes chacune, pendant trois semaines, à prolonger ou non selon les patients, en espaçant les séances.
Dans les cas lourds, la chirurgie permet de détruire les ganglions sympathiques qui contrôlent la transpiration. Toutefois elle peut entraîner des problèmes irréversibles, il est donc préférable d'éviter d'y recourir.

En prévention, évitez de consommer des boissons trop chaudes ou trop glacées du café, de la bière ou de l'alcool. Réduisez l'utilisation du poivre, des piments ou de la moutarde. Mangez modérément les aliments riches en zinc et en cuivre, comme le foie, les huîtres, les crustacés ou les sardines.
Certains médicaments sont à proscrire et votre médecin traitant saura vous les indiquer.

Notre conseil 
Si vous souffrez  d'une importante hyperhidrose des mains, rapprochez-vous de l'Association France Hyperhidrose pour échanger avec d'autres personnes souffrant de ces symptômes.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience