Discuter pendant au moins dix minutes par jour rend plus intelligent

Article par Relaxnews , le 20/11/2007 à 00h00 , modifié le 20/11/2007 à 12h33 0 commentaire

Interagir avec d'autres personnes pendant plus de dix minutes par jour augmenterait les capacités mentales, et notamment la mémoire, d'après les résultats de travaux réalisés par des chercheurs de ...

Interagir avec d'autres personnes pendant plus de dix minutes par jour augmenterait les capacités mentales, et notamment la mémoire, d'après les résultats de travaux réalisés par des chercheurs de l'université du Michigan, aux Etats-Unis. Selon une étude réalisée auprès de plus de 3.000 personnes, être socialisé serait aussi important que les exercices "traditionnels" d'entraînement de la mémoire pour garder une bonne santé intellectuelle.


L'enquête, dont les résultats seront publiés en février 2008 dans la revue Personality and Social Psychology Bulletin, a consisté à demander à 3.610 personnes âgées de 24 à 96 ans de participer à un examen de leurs capacités mentales, de leurs connaissances, et de leur mémoire. Les résultats de ces tests ont été comparés à leur niveau de socialisation, et notamment au nombre de conversations qu'elles avaient dans la journée, ainsi qu'au nombre d'appels téléphoniques qu'elles recevaient.

D'après le Dr. Oscar Ybarra, psychologue et auteur principal de l'étude, "dans nos travaux, être socialisé s'avère aussi efficace que des exercices plus traditionnels de travail de la mémoire et des capacités intellectuelles pour booster la mémoire et la performance intellectuelle". Les résultats montrent clairement que plus une personne interagit avec d'autres personnes au cours d'une journée, et plus ses capacités cognitives sont élevées. Ces données se sont avérées vraies quelque soit l'âge de la personne.

En réalisant une seconde expérience, cette fois auprès d'étudiants âgés de 18 à 21 ans, les chercheurs ont établi à 10 minutes quotidiennes le temps minimum de discussion nécessaire à de bonnes performances intellectuelles. "A notre connaissance, cette expérience est la seule à montrer une relation de cause à effet entre l'interaction sociale et la mémoire et les performances intellectuelles" a expliqué Dr. Ybarra. Une étude qui démontre un peu plus les risques liés à l'isolement social.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience