Tout savoir sur le régime selon le groupe sanguin

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 18/02/2009 à 11h31 , modifié le 22/03/2010 à 15h05 0 commentaire

Si tous les régimes minceurs que vous avez tentés jusqu'à présent ont échoué, vous aurez peut-être plus de chance avec le régime de Peter J. d'Adamo, qui propose quatre régimes selon son groupe sanguin.

En quoi consiste le régime selon le groupe sanguin ?
Le régime selon le groupe sanguin vient d'une théorie sur l'évolution du chercheur Peter J. d'Adamo qu'il développe dans le livre 4 Groupes Sanguins, 4 Modes de vie. Selon lui, les différents groupes sanguins ne seraient pas apparus en même temps sur la planète. Le plus vieux serait le groupe O, qui remonterait à 50 000 ans avant Jésus-Christ, vient ensuite le groupe A et le groupe B, pour finir avec le groupe AB en 900 après Jésus-Christ. De ces époques différentes, découlent des régimes alimentaires différents, adaptés à la période d'apparition du groupe.
 
Pour nous aujourd'hui, cela signifie que notre mode de nutrition et notre métabolisme sont étroitement liés à notre groupe sanguin. Et donc, selon notre groupe sanguin, nous n'aurons pas la même façon d'assimiler les aliments.
 
A chaque groupe son régime :
 
Groupe O, le chasseur
Le groupe O, est selon le chercheur Peter J. d'Adamo, le premier groupe sanguin à être apparu. Il correspond donc aux premiers hommes, dont l'alimentation était riche en protéines. Ces hommes étaient effectivement de grands chasseurs, se nourrissant de chairs animales, de baies, d'insectes, de racines ou de feuilles.
 
Ainsi, aujourd'hui, les personnes du groupe O, peuvent privilégier les viandes, en ancêtre des chasseurs qu'ils sont. Par contre, l'agriculture n'étant pas encore développée à l'époque, les produits céréaliers, ainsi que les produits laitiers sont à manger en moindre quantité.
 
Niveau exercice, leur métabolisme devrait leur permettre de s'adonner à des activités sportives intenses.
 
Groupe A, l'agriculteur
Le groupe A est apparu en Asie et au Moyen Orient vers 25 000 avant Jésus-Christ. Les premiers hommes à avoir développé le groupe A étaient des sédentaires, qui ont développé la culture et l'élevage. Leur régime alimentaire était donc constitué de plus de fibres et commençait à introduire les produits laitiers.
 
Les personnes du groupe A devront donc privilégier dans leur alimentation les légumes et les céréales en moindre quantité. Ils doivent par contre manger moins de viande, et toujours manger des produits laitiers de façon très modérée.
 
Toujours selon la théorie de Peter J'd'Adamo, les personnes du groupe A doivent privilégier les exercices physiques calmes et relaxant comme le Yoga ou le Tai-chi.
 
Groupe B, le nomade
Le groupe B, quant à lui, est apparu aux alentours de 15 000 ans avant Jésus-Christ. Les hommes de ce nouveau groupe sanguin étaient des nomades, voyageant dans les hauts plateaux de Mongolie et du Caucase.
 
Les personnes du groupe B peuvent se permettre d'avoir une alimentation variée, équilibrée et proche de la nature. Elles sont aussi les seuls à pouvoir consommer sans souci une grande variété de laitages. Ainsi, les légumes verts, la viande, les produits laitiers doivent faire partie du régime alimentaire des personnes du groupe B. Elles doivent toutefois éviter les viandes blanches, les huiles, les pois et légumes secs.
 
Point de vue exercice, la natation ou la marche sont des activités idéales pour les personnes du groupe B, qui trouvent ici la modération qui les caractérise.
 
Groupe AB, le caméléon
Le groupe AB est le plus récent. Il est apparu au Xème siècle de notre ère, et contient les caractéristiques du groupe A et du groupe B comme son nom l'indique. Issu du mélange des populations européennes et mongoles, les personnes du groupe AB, plus rares, héritent des mêmes interdits que les groupes A et B.
 
Ainsi, les personnes de groupe AB devront privilégier dans leur alimentation les poissons et produits laitiers, ainsi que les légumes verts. Les viandes rouges, certains pois et légumes secs, ainsi que certaines céréales sont toutefois à éviter.
 
Les personnes de groupe AB pourront par ailleurs privilégier les exercices doux et la relaxation dans leur recherche de minceur.
 
Les résultats
La technique du régime selon le groupe sanguin promet une perte de poids pouvant aller jusqu'à 500 grammes par jour, selon le sérieux et l'investissement mis dans le programme.
 
Les limites du régime
Toutefois, comme pour tous les régimes, le régime selon le groupe sanguin doit rester un mode d'alimentation sur courte durée. En effet, en faire un régime à vie pourrait entraîner des carences, notamment pour les groupes sanguins qui doivent éviter les produits laitiers par exemple.
Il peut être également envisagé comme un nouveau mode d'alimentation, respectant sa biologie. Le Dr. Peter J. d'Adamo entend effectivement proposer un mode de vie adapté à chaque groupe, pouvant permettre de vivre mieux et plus longtemps. Le régime alimentaire sur longue durée doit alors prendre en compte les conseils du docteur, sans pour autant proscrire totalement des catégories d'aliments qui sont essentiels pour notre bien-être.
 
 
4 Groupes sanguins, 4 Modes de vie, par le Dr. Peter J. d'Adamo, aux éditions Michel Lafon.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté

SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience