Cancer du sein : des photos de femmes opérées sur la façade du ministère de la Santé

Article par Relaxnews , le 03/10/2007 à 00h00 , modifié le 26/03/2009 à 19h34 1 commentaire

(Relaxnews) - A l'occasion du Mois du cancer du sein, du 2 au 31 octobre, des photographies de femmes opérées du cancer du sein sont exposées sur la façade et dans le hall du Ministère de la ...

(Relaxnews) - A l'occasion du Mois du cancer du sein, du 2 au 31 octobre, des photographies de femmes opérées du cancer du sein sont exposées sur la façade et dans le hall du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. L'objectif est de donner une image moins catastrophiste de ce cancer, tout en montrant des corps blessés. Le Mois du cancer du sein sera lancé ce mardi à 17h, sous l'emblème de la couleur rose, par huit femmes membres du gouvernement actuel.


Ce mardi débute le traditionnel mois du cancer du sein. Il est inauguré par Roselyne Bachelot-Narquin, Michèle Alliot-Marie, Christine Lagarde, Rachida Dati, Valérie Pécresse, Christine Boutin, Christine Albanel et Valérie Létard, huit femmes ministres. Un chiffre symbolique puisque aujourd'hui, une femme sur huit sera confrontée au cancer du sein au cours de sa vie. L'objectif du Mois du cancer du sein est de favoriser le dépistage de la maladie, mais aussi d'en parler, et de montrer qu'on peut vivre avec et en guérir.

A l'occasion de cet évènement, la façade et le hall du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports se parent de photographies de femmes ayant toutes subies un cancer du sein. En tout, une cinquantaine de portraits de femmes, meurtries par la vie, sont visibles. L'occasion de rappeler que 40.000 femmes subissent chaque année en France une ablation partielle ou totale du sein.

Les photographies présentées sont tirées de l'ouvrage de Florian Launette, intitulé "J'ai un cancer du sein. Et après ?". Il montre "des pages et des pages de photographies de femmes belles, souriantes, des femmes de tous les âges, chacune avec leur personnalité", indique le ministère dans un communiqué.

D'après Florian Launette, "ce livre a été conçu comme un outil permettant aux médecins d'aider les femmes, leurs patientes à connaître la multiplicité des interventions chirurgicales possibles pour l'ablation des cancers et d'en comprendre les résultats cosmétiques". Ces photographies ont été prises par Florian Launette et le Dr. Pascal Bonnier.

L'un des grands enjeux de la lutte contre le cancer du sein demeure la prévention. Le ministère de la Santé, ainsi que l'Institut national du cancer (Inca) incitent les femmes de 50 à 74 ans au dépistage. Celles-ci sont invitées à bénéficier d'une mammographie tous les deux ans, remboursée à 100%. Aujourd'hui, seules 49,3% des femmes concernées participent au dépistage organisé du cancer du sein. D'après des projections, si ce dépistage organisé était suivi par 70% des femmes concernées, la mortalité par cancer du sein pourrait diminuer de 25%.

Le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez la femme. Chaque année, 12.000 femmes en meurent en France, et 42.000 nouveaux cas sont diagnostiqués. 300.000 personnes vivent actuellement avec un cancer du sein.

Adresse du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports : 8, avenue de Ségur 75350 Paris 07
Pour connaître la liste des actions menée dans toute la France durant ce mois d'octobre, www.e-cancer.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • BRUNERIE, le 05/10/2007 à 10h46 : Je trouve que ces photos et le reportage fait sur ces femmes "banalisent" la maladie. On montre des femmes qui ont encore les deux seins, certaines doivent subir l'ablation totale d'un sein. Y a t-il des photos montrant une femme au moins avec un seul sein ? On voit également des femmes avec des cheveux, longs pour certaines, il faut savoir que la chimiothérapie prive la femme de ses cheveux pendant plus de 6 mois ! et que celles qui ont une chevelure longue ne pourront la retrouver qu'au bout de plusieurs années ! Ne banalisez pas cette maladie en montrant des femmes "bien dans leur peau" pour nous qui sommes en plein dans la maladie mais aussi pour la famille et l'entourage propre qui ne comprendrait pas pourquoi il y a des périodes pendant lesquelles maman est très fatiguée, n'a plus d'entrain!

de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience