3 conseils pour réussir le smoky eye parfait

Article par Virginie GONCALVES , le 06/02/2012 à 08h00 , modifié le 13/02/2012 à 10h46 0 commentaire

Désormais classique du maquillage, le smoky eye nous fait un regard de braise mais il n'est pas facile à maîtriser. Découvrez nos conseils maquillage pour réussir son oeil charbonneux les yeux fermés.

Un smoky facile en 5 minutes chrono
Si on a tendance à s'emmêler les pinceaux de maquillage, mieux vaut commencer doucement en créant son regard charbonneux avec un seul fard à paupières noir. On le choisit mat, irisé ou pailleté selon ses envies et le résultat désiré.
 
On va élaborer son smoky assez simplement en dessinant un halo charbon tout autour de l'œil. On commence par appliquer une base de maquillage fixante sur la paupière (étape à ne jamais zapper pour un maquillage du regard réussi). Elle va permettre aux pigments de mieux adhérer et prolonger la tenue du make-up en empêchant notamment le fard de migrer dans les plis de la paupière et en préservant son intensité. On applique ensuite le fard noir sur la paupière mobile avec un pinceau plat. Une application au doigt peut-être envisagée mais elle sera moins précise. Le fini brouillon peut cependant avoir un côté sexy.
 
Une fois le fard posé uniformément jusqu'au pli de la paupière, on dégrade les contours avec un pinceau estompeur pour un effet fumé. On trace enfin un trait de crayon noir au ras des cils inférieurs. Puis on termine en déposant un peu de fard clair (blanc ou doré) dans le coin interne, touche finale pour illuminer le regard.
 
Pour booster l'intensité de son smoky, on peut aussi appliquer du khôl ou un crayon gras avant le fard à paupières. Et on n'oublie pas, si on mise sur un regard charbonneux, le teint doit être parfait et la bouche jouer profil bas.
 
Mode d'emploi pour un smoky élaboré
Si vous maîtrisez l'art du pinceau, vous pouvez vous lancer dans un smoky plus sophistiqué en utilisant plusieurs fards d'intensité différente. Cela permet de sculpter le regard mais aussi d'apporter profondeur au maquillage. On opte alors pour une palette de fards à paupières dédiée qui contient en général toutes les teintes pour réussir son œil charbonneux.
 
Après avoir appliqué une base fixante, posez les fondations de votre smoky en traçant un fin trait de khôl ou de crayon gras noir au ras des cils inférieurs et un trait beaucoup plus épais au ras des cils supérieurs (vous pouvez aussi colorier toute la paupière mobile si vous souhaitez réaliser un smoky plus imposant). Estompez le khôl avec un pinceau à embout mousse. Sur la paupière mobile, par-dessus, on va ensuite poser son fard noir le plus foncé. Puis, on applique un fard noir moyen dans le creux de la paupière avant de travailler les deux couleurs ensemble pour qu'elles se fondent naturellement. Enfin, appliquez un fard clair irisé dans le coin interne de l'œil et sous l'arcade sourcilière pour illuminer le maquillage. N'oubliez pas de repasser avec votre fard noir sur le trait de khôl du ras de cil inférieur avant de dégrader une nouvelle fois la matière avec un pinceau estompeur classique cette fois.
 
Et si on n'est pas sûre de maîtriser à la perfection l'art du smoky, on choisit des palettes step by step, de plus en plus nombreuses, qui nous guident de A à Z dans la réalisation de notre regard fatal.
 
Les smoky colorés
Si on trouve l'œil charbonneux trop difficile à assumer, on peut opter pour le smoky coloré et remplacer l'ombre à paupières noire par un fard brun foncé ou gris anthracite. Moins dramatique, ce regard fumé est plus facile à porter et convient à merveille pour un maquillage de jour. Pour un résultat un peu plus fashion, on se dirige plutôt vers le bleu, le violet ou même le vert émeraude. Avec ces smoky colorés, on n'aura d'yeux que pour vous.
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


de Beauté
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience