• Cuisine
  • Tour de main

Dossier : Le décor


Julie Andrieu passe à table

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 06/12/2006 à 18h46 , modifié le 24/12/2008 à 12h16 0 commentaire

Comment recevoir dignement, en gagnant du temps, de l'argent et en épatant ses amis ? La journaliste culinaire fourmille d'astuces et de recette rapide. Nous avons cuisiné Julie pour qu'elle nous livre ses secrets.

Quels conseils pouvez-vous nous donner pour recevoir à peu de frais ?
J'évite les produits chics et chers. Le foie gras ne fait pas partie de mes ingrédients préférés. En revanche, une terrine aux foies de volailles revient rarement à plus de 8 euros. Pourquoi s'en priver ? De même, beaucoup de gens évitent de cuisiner du maquereau, qu'ils considèrent comme le poisson du pauvre... alors que, mariné dans du soja, puis rapidement poêlé, c'est un régal ! Idem pour les sardines crues, que je fais mariner toute une nuit dans du sel. Non seulement ça ne coûte pas grand-chose, mais, en prime, je n'ai plus rien à ajouter au moment de recevoir. Et je peux passer plus de temps avec mes invités !

Comment gagner du temps en cuisine ?
Etre méthodique et organisé, avant tout ! Quand vous suivez une recette, lisez-la une première fois entièrement, pour repérer les étapes que vous pourrez combiner. Et faites, comme les grands chefs, une " mise en place " complète : préparez tout ce dont vous aurez besoin avant de commencer. J'aime beaucoup la méthode asiatique : émincez tous les ingrédients au préalable, même les condiments, et jetez tout d'un bloc dans une casserole. Enfin, évitez les plats qui se servent à l'assiette, pour ne pas passer la soirée à faire des allers-retours entre la cuisine et le salon.

Mais comment proposer des plats élaborés sans y passer l'après-midi ?
Quoi que je cuisine, j'en prévois toujours un peu plus. Du coup, j'ai toujours, entre autres, des bouillons tout prêts dans mon congélateur ! Un autre exemple : le lapin confit. Si j'ai un peu de temps la veille, je le découpe en lamelles, je l'enrobe de romarin, sel, poivre, vin blanc, vinaigre balsamique et 100 à 150 grammes de beurre... et je le mets au four pour trois heures, avant de servir. C'est assez long le soir même, mais, le lendemain, il m'en reste toujours assez pour faire un délicieux hachis Parmentier. En général, quand je reçois, je fais toujours deux plats sur trois à l'avance.

Et pour dresser facilement une jolie table, comment faites-vous ?
Une astuce simple et ludique : plutôt que me limiter au sel et au poivre sur la table, j'ajoute toutes sortes de condiments à picorer pour agrémenter son plat : des graines de pavots torréfiées, des herbes ciselées, du matcha (un thé en poudre très utilisé en cuisine) et plusieurs huiles. C'est pratique, amusant et décoratif.

Vos invités doivent se réjouir longtemps à l'avance...
Ils savent aussi qu'ils vont jouer les cobayes. J'expérimente mes recettes avec eux. Parfois elles fonctionnent... mais pas toujours. J'ai acheté récemment un ustensile de cuisine très tendance : un siphon à chantilly. J'ai voulu le mettre à profit pour la décoration d'un gâteau, juste avant de le servir. Seulement, j'avais mal enclenché la bonbonne de gaz. Résultat : j'ai aspergé tout le monde de fines gouttelettes de crème !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience