Les thés blanc... et rouge

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 06/04/2010 à 10h55 , modifié le 06/04/2010 à 10h55 0 commentaire

Le thé blanc, essentiellement chinois, est l'un des plus cher au monde. Il demande un travail minutieux. Il est cueilli avec ses bourgeons, une opération très délicate. Ensuite, il est flétri, puis séché au soleil ou brûlé par vapeur.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le thé rouge n'est pas du thé ! Il s'agit en réalité du rooibos, un buisson sud-africain, cousin de l'acacia. Et il ne contient pas du tout de théine. Ce qui ne l'empêche pas, après infusion, de donner une boisson chaude délicieuse, nature ou parfumée à la vanille.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  2. 5.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  3. 6.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  4. 7.
    Menu express : 25 recettes vite fait ...
  5. 8.
    20 recettes aux légumes pour ...
  6. 9.
    5 astuces pour récupérer le fond brûlé ...
  7. 10.
    16 recettes salées à base d'oeuf très ...

Zoom sur
logAudience