• Cuisine
  • Produits

Carole Bouquet éprise de ses vignes

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 24/01/2007 à 12h02 , modifié le 15/07/2009 à 17h05 0 commentaire

Lundi, l'actrice présentait sa cuvée 2005 du Sangue d'Oro, le vin qu'elle produit à Pantelleria, en Sicile. Ce cru, incroyablement bon, est issu du travail d'une vraie passionnée.

"Le Sangue d'Oro me fait rêver. Quand je mets le nez dans mon verre, je suis à Pantelleria. J'y retrouve toutes les odeurs de l'île en été." Carole Bouquet est aussi attachée à son vin qu'à sa maison ensoleillée sur cette île sicilienne, proche de la Tunisie. D'ailleurs, elle rappelle volontiers qu'au départ, elle s'y est installée seulement pour y passer ses vacances. Mais très vite, sur les conseils de ses amis, elle a décidé de produire son propre vin. "J'ai acheté une première parcelle, et j'ai demandé au vendeur, Nunzio Gorgone, de devenir mon vigneron." C'est ainsi qu'elle s'est mise à produire du Passito di Pantelleria, ce vin jaune liquoreux très prisé en Italie.

Le travail commence
"J'ai découvert le travail à la chaîne quand il a fallu mettre en bouteille la première récolte." Car l'actrice tient absolument à participer à l'élaboration de son cru du début à la fin. "Je n'ai pas changé de métier : je suis toujours actrice. Mais ce vin me plaît parce que je le fais de mes propres mains. De la même manière que je n'aimerais pas qu'un film sorte avec mon nom sur l'affiche sans que j'aie eu le plaisir d'y jouer."

Une véritable amatrice
Il faut dire que cette passionnée sait apprécier un vin dans son intégralité : "J'apprécie autant le flacon que l'odeur et la couleur. Je m'en régale avec le palais, le nez et les yeux. Et même, au-delà du plaisir gustatif, j'aime les vins pour le bien qu'ils font à l'âme." Comment décrire alors, le sien, le Sangue d'Oro, selon tous ces critères ? Commençons par sa robe, dont il tire son nom : elle est jaune or avec des reflets ambrés. Son nez révèle des odeurs de fleurs d'oranger, de pêches jaunes, de fruits secs et des notes de cannelle. En bouche, l'équilibre gras acidité est parfait. Le verdict ? Légèrement complexe, ce vin est une merveille, dont les nombreuses saveurs explosent simultanément en bouche.


Compliments sincères
Sur cette île, les producteurs sont fiers de leur Passito di Pantelleria. Ainsi, quand le maire en personne est venu rendre visite à l'actrice, le geste avait du sens. "Il m'a dit que mon vin était très bon... et qu'il n'y croyait pas ! Je ne savais pas comment le prendre... Il faut dire qu'il m'avait vu partir dans une galère incroyable. Quand je me suis installée, il n'y avait même pas l'électricité !"

Savoir le déguster
Avec seulement 10 000 bouteilles produites cette année, la distribution n'est pas énorme. Pour y goûter, il faudra vous diriger vers les revendeurs spécialisés. Comptez alors 42 € pour une bouteille de 50 cl. Et pour l'apprécier, vous pouvez, comme Carole Bouquet, le boire en apéritif, avec du comté ou de la charcuterie. A table, parmi les recettes de Plurielles, celle qui lui convient le mieux est, selon l'actrice, le pigeon laqué au miel : "Il se marie surtout avec des plats aigres-doux."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience