• Cuisine
  • Astuces

Manier un couteau comme un chef en 6 leçons

Article par Caroline RABOURDIN , le 15/04/2013 à 09h55 , modifié le 15/04/2013 à 10h07 1 commentaire

Toute cuisinière avertie connaît l'importance d'un bon couteau et de son affûtage. Suivez nos conseils pour choisir et manier le couteau comme une pro. Mode d'emploi.

Bien choisir son couteau
Il existe une multitude de couteaux et tous sont dédiés à une tâche ou un aliment bien précis. Si vous ne devez en retenir qu'un, c'est le couteau d'office ou de cuisine. Il permet d'émincer, d'éplucher, de détailler... Petit à petit, investissez dans du matériel pour couper la viande, le fromage et même des pizzas. Et choisissez vos couteaux en fonction des plats qui vous réalisez souvent. 

Lame : acier, inox ou céramique ?
Si la lame en céramique présente l'avantage d'être très tranchante et plus résistante que les autres, elle est également plus fragile. Celle en inox est solide et facile à entretenir. Mais peu esthétique, il faut bien l'admettre. Enfin, du côté de l'acier inoxydable, on apprécie surtout sa robustesse mais un affûtage régulier est indispensable. 

Attention au manche
Le maniement d'un couteau dépend de son poids, de sa forme mais aussi de son manche. Préférez toujours un modèle léger et facile à manipuler. Les couteaux avec un manche en acier sont certes jolis et résistants, mais ils sont lourds. Par ailleurs, si le bois est du plus bel effet, il ne passe pas toujours au lave-vaisselle et sa couleur finit par passer ou se ternir. Pour cuisiner au quotidien, privilégiez un manche en plastique ou en silicone. Le couteau passe ainsi au lave-vaisselle et ne craint pas les chocs. Et pour vous donner envie de cuisiner, faites-vous plaisir sur la couleur ! 

Comment tenir un couteau ?
Avec votre main droite, tenez le couteau et posez l'index et le pouce sur le manche. La main gauche servira à tenir le fruit ou le légume. Pour éviter les coupures, repliez toujours vos doigts vers l'intérieur, et soyez en appui sur vos ongles. Vous n'êtes pas sûre de votre geste ? Vous trouverez dans le commerce des protège-doigts pour échapper aux blessures. Ca y est, vous êtes prête à émincer un oignon ou à couper une carotte.  

Emincer : tout un art
Gardez la pointe aussi longtemps que possible sur la planche. C'est votre poignet qui effectue un mouvement de balancier de haut en bas, tout en ramenant la lame vers vous. Si on utilise principalement la pointe du couteau, on peut également se servir de la base notamment lorsqu'il s'agit de carottes, plus difficiles à trancher. Dans certains cas, vous pouvez également maintenir la pointe avec vos doigts pour vous assurer qu'elle ne bouge pas.

Aiguiser un couteau au fusil
Avoir un fusil ne suffit pas à aiguiser un couteau. Et bon nombre de cuisinières pensent aiguiser leur lame alors que leur geste est inefficace. En effet, l'angle de la lame doit être de 10° par rapport au fusil. Et on remonte vers la pointe de celui-ci en poussant le couteau, et pas en le raclant. Si le couteau est imposant, aiguisez la pointe en dernier. Et si le fusil ne vous convainc pas, essayez donc avec une pierre à affûter. Vous avez des couteaux en céramique ? Utilisez un aiguiseur spécialement conçu pour.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience