Eric Fréchon, le chef triplement étoilé

Article par Sophie Bourgeois , le 02/03/2009 à 17h38 , modifié le 02/03/2009 à 18h14 0 commentaire

Eric Fréchon, chef du prestigieux restaurant Le Bristol à Paris vient de recevoir sa troisième étoile au guide Michelin, une véritable reconnaissance pour la cuisine française revisitée.

Eric Fréchon a des étoiles plein la tête. Le chef du restaurant Le Bristol à Paris vient de recevoir une troisième étoile Michelin. Et le chef peut être flatté, c'est le seul triplement étoilé du palmarès 2009 du guide Michelin. Eric Fréchon, ému, s'est confié au Point.fr : "C'est une vraie reconnaissance de ma cuisine. C'est une vraie signature. C'est une consécration personnelle avant tout, à partager avec toutes mes équipes".
 
A 45 ans, Eric Fréchon dirige les cuisines du restaurant Le Bristol depuis 1999. Le chef Normand met un point d'honneur à défendre la cuisine française. "Quand on va un peu dans le monde entier, on se dit que la cuisine française mérite vraiment d'être défendue". Situé à deux rues de l'Elysée, rue Faubourg Saint-Honoré, Le Bristol est devenu la cantine de notre président, Nicolas Sarkozy, qui ne tarit pas d'éloges pour parler de la gastronomie d'Eric Fréchon.   
 
Avant de devenir un chef triplement étoilé, Eric Fréchon a travaillé très dur. Né à Corbie dans la Somme, il est le fils d'un chef de rayon et d'une libraire. Il vit alors au Tréport en Normandie. Eric Fréchon va avoir un coup de cœur pour la cuisine en travaillant dans un restaurant de fruits de mer. C'est le déclic: "j'ai adoré cette ambiance, cet univers qui bouge, et du coup, après, j'ai fait une école hôtelière", explique-t-il.
 
Après avoir obtenu son BEP-CAP de cuisine à Rouen, Eric Fréchon part faire son apprentissage à Paris où il enchaîne des formations dans les plus grandes maisons dont Le Bristol. Il fait un court passage à la Tour d'Argent mais n'en garde pas un souvenir impérissable : "on ne vendait que des canards et des quenelles !".
 
En 1988, il rencontre Christian Constant avec qui il est sous-chef de cuisine à l'hôtel de Crillon à Paris. Pour Eric Fréchon, cette rencontre est inoubliable. "Christian Constant m'a beaucoup marqué. Il m'a fait découvrir autre chose que la cuisine, un esprit, une convivialité", se souvient-il. Eric Fréchon revient au Bristol en 1999 comme chef du prestigieux restaurant. En 2001, le palace regagne la deuxième étoile Michelin perdue en 1984.

Au Bristol, moyennant un certain petit budget, on peut savourer des plats comme les "macaronis farcis, truffe noire, artichaut et foie gras de canard, gratinés au vieux parmesan" ou encore "la poularde de Bresse cuite en vessie aux écrevisses, royale d'abats et truffes noires".

Eric Fréchon est un homme heureux. Père de deux filles, chevalier de la Légion d'Honneur, il disait rêver rejoindre Paul Bocuse et Marc Veyrat, deux chefs qu'il apprécie, dans le petit club privé des triples étoilés. C'est chose faite ! On lui souhaite désormais que sa réussite perdure. 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  2. 5.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  3. 6.
    Menu express : 25 recettes vite fait ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Menu de Noël : 45 entrées chic pour ...
  6. 9.
    Buffet de mariage : 40 recettes ...
  7. 10.
    5 astuces pour récupérer le fond brûlé ...

Zoom sur
logAudience