• Cuisine
  • Photos

Chocolat de Noël : dans la chocolaterie de Pierre Marcolini

Par Emmanuelle LOPEZ , le 20/11/2012 à 14h49 , modifié le 20/11/2012 à 16h06

Toujours plus fin

Pour le reste du chocolat, le raffinage n'est pas terminé. Il passe ensuite par la machine à cinq cylindres avant d'être coulé dans de larges plaques et mis de côté. Ce n'est qu'après avoir refroidi qu'il couvrira différentes créations de chocolat. On compte trois jours entre le moment où la fève est torréfiée et cette dernière étape.



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience