• Cuisine
  • Actus

Stéphanie de Turckheim : "avec les pop cakes, on rejoue à la dinette"

Article par Caroline RABOURDIN , le 02/05/2012 à 15h53 , modifié le 02/05/2012 à 16h36 0 commentaire

Après les cupcakes et les whoopies, les gâteaux-sucettes originaires des Etats-Unis débarquent en France. Stéphanie de Turckheim, auteur du livre " Pop cakes ", nous explique comment les réaliser facilement et en toute gourmandise.

Plurielles.fr : Qu'est-ce qu'un pop cake ?
Stéphanie de Turckheim : Les pop cakes sont des bouchées rigolotes, piquées sur des brochettes, comme des sucettes. On ne se salit donc pas les doigts. C'est du snacking. Et puis, on a parfois juste envie d'un petit morceau de gâteau et non d'une grande part. En plus, comme les pop cakes sont décorés, on croque dedans mais on ne sait pas ce qu'ils cachent à l'intérieur. On ignore si c'est un gâteau à l'orange ou au chocolat.

A l'origine, les pop cakes ont un goût très américain : sucré et agressif. Là-bas, on en fait pour les anniversaires, les baptêmes et on les fixe sur des supports en polystyrène géants.
On peut s'en inspirer et faire un joli bouquet par exemple. J'aime surprendre mes invités. Sur une table, ça anime tout de suite la soirée. Et puis, on s'en amuse. Les pop cakes, c'est un peu décalé.

Quels sont les secrets de fabrication ?
On fait un gâteau au chocolat tout simple. On l'émiette et on le remodèle avec du Nutella. On peut aussi utiliser du beurre de cacahuète, du Philadelphia, de la crème de marron, de la pâte de spéculos, de la gelée de groseilles. Il faut que la consistance soit assez dense. Et on façonne des billes. On laisse sécher et durcir au réfrigérateur. Lorsqu'elles sont dures, on les pique avec une brochette et on les trempe dans du fondant, du chocolat, du glaçage au Candy Melts ou on dépose de la pâte d'amande. On peut également acheter des bombes de sucre pour un effet satiné. Et varier les goûts avec du chocolat au lait ou du chocolat blanc. Pour plus de facilité, on peut aussi rouler les billes dans de la poudre d'amande. Et ensuite, on décore.

Comment décorez-vous ces gâteaux-sucettes ?
Pour faire le livre, j'ai notamment acheté du Candy Melts. C'est du chocolat aromatisé qu'on trouve en boutiques spécialisées ou sur Internet. On trempe les boules dedans et on rajoute des perles, des étoiles, des bonbons gélifiés qu'on trouve en supermarché. C'est assez simple. J'ai aussi utilisé de la pâte d'amande, des Smarties, des colorants... Quand on fait ses courses, on glane des idées ici et là. Dès qu'on voit un truc mignon, hop, on prend.

A l'origine, les pop cakes sont sucrés. On peut aussi en faire des salés ?
Les pop cakes salés sont plus simples à faire. Et puis, on en mange plus volontiers alors que les sucrés, on en picore deux ou trois mais après, c'est terminé. C'est plus amusant aussi car on peut varier les goûts. Et on utilise des ingrédients simples d'utilisation comme le crabe, la tapenade, le fromage de chèvre... Pour un apéritif, ça se fait facilement. Par exemple, on peut en faire avec un cake aux lardons, du Philadelphia et on recouvre le tout d'une tranche de jambon de Parme et de la ciboulette. On peut aussi faire des pizzas avec des triangles Tuc, du Kiri, des tomates et du basilic, ou des mini-burgers.

Comment vous est venue l'idée d'écrire un ouvrage sur ce thème ?
J'ai vu le livre américain sur les pop cakes. Puis, une de mes amies m'en a ramenés des Etats-Unis. C'était super sucré, très kitsch... On a bien ri ! Ensuite, j'ai été chez G. Detou pour essayer d'en confectionner. Et j'ai proposé le sujet. Avec la mode des cupcakes et des whoopies, on trouve facilement ce dont on a besoin pour en faire.

Si on manque de temps, on peut aussi acheter un gâteau tout prêt, non ?
Un gâteau au yaourt ou un quatre-quarts, ca se fait en 10 minutes. Personnellement, j'aime bien parfumer mes gâteaux, rajouter des épices... J'avoue, c'est quand même long à préparer. Au début, il est possible d'acheter un gâteau tout prêt pour s'entraîner.

Avez-vous des conseils pour les débutantes ?
Au départ, c'était assez dur car mes billes ne tenaient pas toujours. Il faut donc prendre son temps et bien les faire sécher. Par ailleurs, le fondant, c'est pratique, ça sèche tout de suite. On l'achète, on le colore, on le détend au bain-marie. Surtout, il faut veiller à ce qu'aucune goutte d'eau ne tombe dedans sans quoi il est inutilisable. On trempe les billes, on laisse sécher deux-trois minutes et on décore. Avec les pop cakes, on rejoue à la dînette.

"Pop cakes", de Stéphanie de Turckheim
Editions Tana
12,20 €

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  4. 7.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  5. 8.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  6. 9.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience