• Cuisine
  • Actus

Polémique : le lait, un ingrédient à consommer avec modération ?

Article par Anne-Laure GOUPIL , le 02/04/2013 à 16h55 0 commentaire

Indispensable à la croissance, le lait est sujet à polémique depuis une dizaine d'années. En 2011, les français en ont consommé près de 3 milliards de litres, et pourtant, le doute plane sur les bienfaits du lait sur notre organisme.

Le lait critiqué
Dans son livre Lait, mensonges et propagande, Thierry Souccar, journaliste scientifique, prend le sujet à bras le corps et n'hésite pas à dire que consommé à plus de 3 ou 4 verres par jour, le lait peut être dangereux pour la santé, pouvant favoriser les maladies cardiovasculaires, le diabète, et même le cancer de la prostate. Pour lui, la consommation de lait est excessive et est uniquement due au lobby des groupes d'industries alimentaires qui usent de stratagèmes pour faire consommer plus de lait qu'il n'en faut à la population. Que penser de cette position radicale ?

Des médecins sont en accord avec cette hypothèse, comme le Professeur Henri Joyeux, chirurgien oncologue à Montpellier. Pour lui, l'apport en calcium dont l'organisme à besoin peut largement être assouvi grâce aux fruits et légumes, surtout s'ils sont cuits à la vapeur. Son conseil est donc de les consommer "avec de l'huile d'olive, car il est démontré que cette huile est un transporteur du calcium vers l'os."

Le lait étudié
Le professeur David Khayat, auteur du Vrai régime anticancer, est beaucoup plus nuancé dans ses propos. Chef du service d'oncologie médicale de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et président d'honneur de l'Institut national du cancer, ce professeur a analysé les chiffres d'une étude canadienne révélant que la consommation de produits laitiers augmentait le risque de tumeur de la prostate. Son analyse est sans appel : selon les chercheurs de l'université de Montréal, si un homme consomme plus de 470 g par jour de produits laitiers, il risque deux fois plus d'avoir le cancer de la prostate qu'un homme qui n'en consomme que 125 g. Ainsi, "manger 470 g de produits laitiers par jour, soit environ 2 g de calcium, équivaut à une consommation extrêmement importante de produits laitiers [...] Cette dose de 2 g par jour, qui augmente de plus de 30 % le risque de cancer de la prostate, correspond par exemple à 2,3 L de lait demi-écrémé, ou 16 yaourts nature ou 35 petits-suisses, ce qui est beaucoup..."

Bien que cette consommation excessive soit rarissime en France, elle ne l'est pas outre-Atlantique, le professeur David Khayat tempère donc ses propos en disant qu'il ne fait pas partie de ceux qui disent qu'il ne faut pas consommer de produits laitiers, mais ‘qu'il faut en manger avec modération, comme toute autre chose.'

Le malheur des uns ferait-il le bonheur des autres ?
Avec un chiffre d'affaires de 23,4 milliards € en 2010, l'industrie du lait se porte plutôt bien. Et pourtant entre 1999 et 2007, des études statistiques ont montré que la consommation de lait de vache avait baissé de 24%. Cette chute considérable serait due au nombre croissant d'intolérances et d'allergies au lait.

Pour satisfaire leurs besoins en calcium, beaucoup de personnes se sont tournées vers des laits de substitution comme les laits végétaux (soja, amande ou riz), pour le plus grand bonheur des producteurs de ce type de boissons. La marque Bjorg par exemple, propose plus de vingt sortes de boissons végétales. Les ventes de ces dernières ont augmenté de 29 % en 2009 !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience