• Cuisine
  • Actus

Noël 2014 : Foie gras, saumon... 10 conseils pour faire vos courses sans arnaque

Article par Julie CARON , le 12/11/2013 à 17h22 , modifié le 16/12/2014 à 12h12 0 commentaire

Les produits de fêtes sont souvent nobles et donc un peu plus coûteux que l'ordinaire. La rédaction de Plurielles vous donne quelques astuces pour ne pas être trompés sur la qualité des produits.

  • 1. Foie gras: faites attention à l'origine

La plupart des foies gras d'oie vendus en France proviennent de Hongrie. Le consommateur pense pourtant souvent qu'il s'agit d'un produit du terroir et  ignore cette origine étrangère. Gare aux étiquettes qui mettent en avant l'origine des matières premières made in France et pas sa production. Par ailleurs, le vrai "foie gras" est une préparation composée de morceaux de lobes de foie gras agglomérés et d'un assaisonnement quand le "Bloc de foie gras" est préparé avec du foie gras reconstitué. Pour un bloc dit "avec morceaux", ces derniers doivent représenter au moins 30% de la masse du produit.


  • 2. Les huîtres: vérifiez les étiquettes

Les mentions "Arcachon" ou "Oléron" figurent souvent les huîtres. Mais attention, elles sont parfois seulement expédiées depuis ces villes. Il faut bien regarder les étiquettes. Elles comportent le nom du producteur, la date de conditionnement, l'origine nationale de l'huître, son mode de production et la mention : "Ces coquillages doivent être vivants au moment de l'achat". Cependant, rien n'interdit aux ostréiculteurs d'accoler l'image du dernier site d'élevage, même si l'huître n'a passé que quelques jours dans les eaux. 60 millions de consommateurs conseille donc de privilégier les huîtres portant le logo "ostréiculteur traditionnel" ou Indication géographique protégée (IGP) pour les huîtres de Marenne-Oléron par exemple. Dernier conseil : piquez une huître au couteau : si elle réagit, c'est qu'elle est bien vivante.


  • 3. Le saumon : évitez le sucre

Si le saumon est l'un des mets préférés à Noël, la DGCCRF recommande toutefois d'éviter les produits dans lesquels le sucre figure parmi la liste des ingrédients.

Plus de conseils par ici : http://www.plurielles.fr/recettes-cuisine/bien-choisir-le-saumon-fume-4160752-402.html


  • 4. Le caviar: gare aux fausses appellations

La teneur en sel doit être indiquée et comprise entre 3 et 5% du poids des œufs.  Mais le principal piège reste l'appellation caviar en elle-même. En effet, depuis 2006, ce nom peut également désigner le "caviar de polyodon". Il est issu du poisson spatule et importé des Etats-Unis. Pour bien le choisir, vérifiez que le contour des grains est bien net.  Par ailleurs, les préparations à base d'algues ou de chair de poisson, d'eau, de gélifiants, d'arômes et de colorants se multiplient et imitent l'aspect du caviar. Lisez donc bien les étiquettes.


  • 5. Le chapon : de plus en plus souvent élevé en batterie
  • Selon un sondage Ipsos, 44% des acheteurs pensent que le chapon est systématiquement élevé en plein air. Erreur ! La part des chapons non labellisés augmente pourtant chaque année. Certains sont abattus plus jeunes, alors que ce poulet castré doit être abattus à 150 jours minimum. Faites donc attention aux sigles et aux appellations contrôlées, qui sont gages de qualité. Si vous l'achetez chez le volailler, vous le trouverez avec sa tête. Si sa castration a été réussie, il n'aura plus aucun signe de crête.

  • 6. Les coquilles Saint-Jacques : Je ne veux pas de pétoncles !

La vraie "Saint-Jacques" est la variété appelée Pecten maximus. Elle est pêchée sur les côtes françaises et écossaises. Vérifiez donc le nom latin sur l'étiquette. Attention, les noix vendues sans coquille sont appelées "Saint-Jacques" alors qu'il s'agit de simples pétoncles. Soyez également vigilants à la provenance de votre produit. Si le trempage des noix dans un bain d'eau pour leur faire gagner du poids est interdit en France, il n'est pas sanctionné pour les noix provenant du Royaume-Uni, d'Ecosse ou des Etats-Unis.


  • 7. Le champagne : des vraies bulles et pas du mousseux

L'appellation "Champagne" doit figurer en caractères très apparents sur l'étiquette et être répétée sur la partie du bouchon de liège figurant dans le col de la bouteille, rappelle la Direction générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des fraudes.


  • 8. Les chocolats : surveillez les matières grasses

Si l'on trouve la teneur en cacao sur les tablettes en chocolat, c'est une autre histoire pour les bonbons au chocolat, notamment pendant la période des fêtes. L'ajout de matières grasses végétales autres que le beurre de cacao est autorisé mais seulement à hauteur de 5%. Cependant, la mention "contient des matières grasses végétales en plus du beurre de cacao" doit être inscrite noir sur blanc sur ces produits.


  • 9. Les truffes : le prix, un bon indicateur
  • La véritable truffe peut être vendue de 500 à 800 euros le kilo. Le prix est donc une première bonne indication sur la marchandise. Si vous la trouvez à un coût beaucoup moins élevé, il y a de quoi se poser des questions. L'arnaque la plus courante est de proposer de la truffe chinoise plutôt que de la truffe noire. Si vous ne voulez pas vous faire avoir, choisissez des truffes entières et fraiches. Si vous l'achetez en conserve, l'étiquette doit mentionner le nom de l'espèce qui est : "Tuber melanosporum".
  • 10. Les bûches : faites maison, sinon rien !

Même chez les pâtissiers, les bûches ne sont pas toujours faites maison. Soyez vigilants : si un logo de pingouin est apposé sur sa devanture, cela signifie qu'il propose des produits surgelés. Au moindre doute, n'hésitez pas à demander à votre artisan. Mieux encore : lancez-vous et confectionnez-la vous-même.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience