• Cuisine
  • Actus

Masterchef : ce qu'il s'est passé dans l'épisode 6

Article par Emmanuelle LOPEZ , le 27/09/2012 à 23h30 0 commentaire

Le sérieux s'installe dans la compétition Masterchef ! Les candidats se trouvent à un tournant décisif de l'aventure, aucun ne veut partir aux portes du top 10 des meilleurs cuisiniers amateurs de France.

Une boite mystère minutée
Pour éviter le "test sous pression", les cuisiniers amateurs de Masterchef ont eu carte blanche : réaliser le ou les plats de leur choix. "C'est une sorte d'épreuve synthèse" résume très justement Pierre. Le jury cherche à savoir si les élèves ont assimilé les cours et conseils reçus tout au long de ces semaines. Ils veulent voir une assiette technique, créative avec du caractère.

Mais cette épreuve zéro contrainte se révèle ardue pour les candidats qui se laissent dépasser et s'éparpillent. Le bazarre ambiant fait sortir de ses gonds le jury qui pousse un coup de gueule histoire de remettre un peu d'ordre dans l'atelier.

Pour épater Frédéric Anton, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand, certains candidats comme Pierre et Simon, ont vu grand : il faut dire que réaliser une entrée, un plat et un dessert en 1h30 n'est pas gagné quand on cuisine gastronomique. D'autres comme Hasnaa ou Annelyse ont produit un travail léger, voire limite selon le jury. Les jurés sont mitigés. Olivier (qui était très attendu à cause de son comportement la semaine dernière) et Pascal se sont surpassés, mais le dressage n'a pas suivi. Dommage. Le coup de cœur leur échappe pour être attribué à Simon, sous les yeux railleurs de Ludovic. Cédric lui, récupère le sombre tablier avec un dressage qualifié de "honteux" par les chefs.

Un test de reconnaissance grandeur nature
Quel est cet animal ? Quelle est son AOC ? Voici à quels types de questions les candidats de Masterchef ont du répondre pour avoir une chance de rester en compétition. Ludovic démarre, bien décidé à ne pas répéter les erreurs passées. Manque de chance, il confond le lièvre et le lapin d'entrée de jeu. Difficile d'esquiver le test sous pression sans bonne réponse. Au tour de Christelle, elle prend le cochon basque pour un sanglier et comme elle, Pascal chute sur le cochon. Tous deux rejoignent Cédric et Ludovic.

Rattrapage
Pour départager ces trois candidats, le jury organise une nouvelle épreuve : monter et façonner un maximum de saucisses en 5 minutes. Aucun d'eux ne connaissait la technique, pourtant Christelle a donné l'impression d'avoir fait ça toute sa vie. Ludovic est moins habile qu'elle mais plus efficace que Pascal qui rejoint Cédric en test sous pression.

Sous pression
Cette fois-cin Pascal et Cédric disposent d'1 heure pour élaborer un dessert à partir des ingrédients de la salade tomate mozzarella et des confiseries de leur choix. Cédric est aux anges, la pâtisserie c'est son truc. Les deux amis se surpassent pour échapper à l'élimination et, contre toute attente, c'est Pascal qui séduit le jury par l'équilibre de ses saveurs et l'élégance de sa ronde de desserts.

Bleu contre rouge
Parce qu'il a été coup de cœur 2 fois de suite cette semaine, Simon devient chef d'équipe et choisit Olivier pour être celui de l'équipe adversaire. Les équipes faites, tous s'envolent à Merzouga faire déguster à la célèbre chef marocaine Choumicha accompagnée de 2 consœurs et 6 productrices locales, un tagine ainsi qu'un couscous revisités.

Revenir sur la terre de ses origines fait un bien fou à Hasnaa qui se révèle davantage. Elle connait tous les produits et sait comment les cuisiner. C'est un atout pour les rouges et Simon la laisse prendre les choses en main. Du coté des bleus, on veut surprendre ! Pas de semoule dans le couscous, ce sera du chou-fleur râpé.

La chaleur, le soleil, le sable... Les conditions de travail sont extrêmes. Les rouges tiennent la cadence alors que les bleus ont du mal à suivre, peut-être par la faute d'Olivier qui, depuis le début de l'épreuve, semble ailleurs et ne tient pas son poste.

Malgré tout le contrat est rempli, les assiettes sont prêtes et les retours positifs. Mais les bleus paient leur originalité ! L'idée était bonne, la recette intéressante mais hors sujet d'après les expertes marocaines qui donnent la victoire quasi unanimement aux rouges. Destination le test sous pression pour Olivier et ses équipiers.

Union de deux gastronomies
Les candidats en danger doivent reproduire une recette imaginée par l'exigeante chef Meriem Merchaoui. Sa cuisine, trait d'union entre la gastronomie française et marocaine, enchante Ludovic alors qu'elle terrorise Christelle, Tamara, Julie et Olivier. Ces derniers multiplient les ratages.

Au terme de l'épreuve le jury est déçu, les assiettes des candidats ne sont pas abouties. Les filles leur ont présenté une sole presque ou à moitié crue. Et malgré une belle présentation, Christelle est sur la sellette aux côtés de Tamara. Ca ne s'est joué à pas grand-chose mais c'est cette dernière qui quitte l'aventure avec la ferme intention de débuter une nouvelle carrière consacrée à la cuisine.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience