• Cuisine
  • Actus

Espagne, Japon, Etats-Unis... Les aliments porte-bonheur du nouvel an par pays !

Article par Cécile Thai , le 31/12/2013 à 11h00 , modifié le 30/12/2014 à 16h58 0 commentaire

Le moment est venu d'effacer les erreurs de l'année passée pour se concentrer sur l'année à venir. Pour ne pas laisser le hasard décider de leur sort, les superstitieux du nouvel an peuvent compter sur la nourriture.

Douze raisins pour les douze coups de minuit : c'est la tradition en Espagne et au Portugal. Le défi étant bien sûr de finir ses raisins avant que le dernier coup ne sonne ! Une tradition initiée au début du XXème siècle dans la région d'Alicante par les cultivateurs de raisin. Chaque grain représente un mois différent. Si le quatrième raisin vous semble amer, prenez garde au mois d'avril !

 

Si vous passez le nouvel an à Athènes, en revanche, vous verrez sans doute des gens casser une grenade devant la porte de leur maison. En Grèce, ce geste porte chance. Plus il y a de graines à l'intérieur, plus l'année à venir sera heureuse et prospère pour le propriétaire ! Et pour le dessert, vous prendrez bien une petite part de « vasilopita » ? A minuit, les familles se partagent ce gâteau dans lequel une pièce a été cachée. Pour celui qui la croque, une année de bonheur assurée.

 

En Bulgarie aussi, les gâteaux contiennent des surprises. La « banitsa » (voir photo) est une pâtisserie bulgare. Sa version traditionnelle, au fromage et aux œufs, est servie lors du premier petit déjeuner de l'année. En guise de fève, des bourgeons de cornouiller, qui symbolisent l'avenir, la santé et la prospérité de la famille pour l'année à venir.

 

Outre Atlantique, les légumes ont la cote. Dans le sud des Etats-Unis, on mange pour la nouvelle année des "black eyed peas" (le légume, bien sûr), symboles de prospérité. On les sert avec du chou, qui symbolise l'argent, et du porc, qui symbolise le fait d'avancer dans la vie.

 

Au Japon, la chance vient des « kake soba », des nouilles de sarrasin préparées en soupe. Un plat censé symboliser que l'on a payé toutes ses dettes de l'année. Mais attention : il ne faut pas croquer les nouilles avant de les avoir aspirées toutes entières, car elles symbolisent la longévité !

 

Les chinois comptent plutôt sur le poisson. Pas étonnant : le mot chinois pour dire « poisson » ressemble à s'y méprendre au mot « abondance ». Il se sert entier, de la tête à la queue, pour que l'année entière soit placée sous de bons auspices. Une tradition qui, en plus, est bonne pour la santé. Idéale pour les bonnes résolutions diététiques de la nouvelle année.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience